La fasciathérapie

Réputée pour ses vertus relaxantes, la fasciathérapie constitue une technique de massage moderne empruntant certains principes de l’ostéopathie et des médecines orientales. Zoom sur la fasciathérapie, un massage à classer parmi les techniques de médecines douces.

La fasciathérapie, les fascias : c’est quoi ?

La fasciathérapie est une technique de massage qui a été inventée à la fin des années 90 par l’ostéopathe Bois Danis. Elle se distingue de toutes les autres techniques de massage par le fait qu’elle se situe à mi-chemin entre l’ostéopathie et les pratiques médicales chinoises et orientales. Tout comme ces dernières, la fasciathérapie a pour objectif de réguler les flux et la circulation de l’énergie interne. Mais, contrairement aux doctrines thérapeutiques chinoises et orientales, cette méthode n’exerce aucune forme de pression sur des points d’acupuncture ou autres. Elle agit exclusivement sur les fascias, des membranes aponévrotiques disséminées sur l’ensemble du corps et entourant chacune des parties internes, depuis les os jusqu’à nos muscles en passant par les organes.

La fasciathérapie s’effectue manuellement et ne recourt pas aux mouvements classiques de massage. Elle opère uniquement en effleurant doucement les fascias. Tel un réseau de câbles électriques dans une ville, les fascias relient les différentes parties de notre corps entre elles et leur permettent de communiquer et d’échanger des flux d’énergie. Du point de vue théorique, la fasciathérapie stipule qu’un dérèglement du fonctionnement normal d’un fascia peut-être la cause de pathologies se situant dans une zone corporelle proche ou éloignée de celui-ci. Cette probable délocalisation d’une pathologie due au dysfonctionnement des fascias s’avère possible étant donné que ceux-ci sont, d’une part très connectés entre eux. D’autre part, ils sont très sensibles vis-à-vis des chocs physiques, psychologiques aussi infime soient-ils.

Déroulement d’une séance de fasciathérapie

Concrètement, une séance de fasciathérapie dure en moyenne une heure et celle-ci se déroule sur une table de massage. Le plus souvent, ce sont les centres de thalassothérapie qui offrent ce type de soin pour les femmes enceintes et les personnes souffrant de jambes lourdes. La séance débute par un diagnostic des fascias du curiste et des zones de tensions et cela peut s’accompagner de tâtonnements au niveau des muscles. En fonction de ses observations, le praticien va procéder à une série d’effleurements. Le déroulement d’une séance de fasciathérapie, aussi bien dans sa version relaxante que dans sa variante thérapeutique, dépend de l’état des fascias qui diffère suivant chaque personne massée.

Les zones où seront effectués les effleurements varient donc en fonction de la pathologie en cause. Fréquemment, pour traiter une zone bien précise du corps, le praticien effleure une partie se trouvant à l’autre extrémité. Il est très rare que le masseur agisse sur l’endroit même où se situe le mal. Dans tous les cas, la fasciathérapie constitue un excellent moyen de se relaxer et de lâcher prise avec la réalité. Elle permet d’éliminer rapidement le stress ainsi que les crispations. Par ailleurs, la fasciathérapie soulage efficacement les douleurs musculaires et articulaires. Elle redynamise les muscles et revitalise le corps, ce qui s’avère particulièrement intéressant pour les sportifs.

vendredi 17 décembre 2010 , par rédaction 2

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages