Origine et principes de la fasciathérapie

Soigner, soulager, prévenir… La fasciathérapie est depuis plus de trente ans une thérapie manuelle issue de l’ostéopathie et maintenant intégrée dans la kinésithérapie. Depuis ses origines à ses principes de base, entrons dans le monde de la fasciathérapie ou la santé par la main.

Genèse de la fasciathérapie

Dérivée du latin « fascia » signifiant bande, la fasciathérapie désigne une technique de massage et de traitement du tissu conjonctif ainsi que des fascias musculaires. Elle puise ses origines dans d’autres techniques manuelles comme l’étiopathie et l’ostéopathie. Cette technique est apparue suite à une constatation médicale selon laquelle il existe une infinité de liens interdépendants à l’intérieur du corps humain. N’étant pas d’origine manuelle, elle avait pour objectif premier de soigner les troubles liés à la mobilité viscérale, musculaire, crânienne et tous les autres éléments du corps. Avec le temps, la fasciathérapie est devenue une pratique manuelle centrée sur le mouvement physiologique des tissus vivants du corps humain. Elle voit son apogée en 1980 lorsque Danis Bois, un ostéopathe et kinésithérapeute sort publiquement ses concepts de base par la méthode dite MDB ou Méthode de Danis Bois.

La fasciathérapie en action

Après avoir parcouru ce bref historique, voyons de près la fasciathérapie en pratique. Les fascias sont des tissus recouvrant et reliant tous les organes et les muscles de notre corps. Ils sont le garant du bon fonctionnement de notre organisme. Le principe fondamental de la fasciathérapie consiste à détendre les fascias afin de les rééquilibrer par le biais de différentes techniques manuelles. Le thérapeute peut soigner le patient par des touchers profonds pour supprimer les douleurs ou à travers des touchers doux qui visent à éliminer tout état de stress. Par les différents touchers, cette méthode agit sur le comportement en détectant les émotions et les sensations. D’où l’importance du dialogue dans la thérapie dans la mesure où le patient, acteur et maître de son corps, se prend en charge et partage ce qu’il vit et ressent. Le patient et le thérapeute adoptent alors la meilleure stratégie dans la prévention des éventuels troubles de la santé.

mercredi 3 juillet 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages