Le fonctionnement du végétalisme

L’alimentation occupe un rang majeur dans la préservation du capital santé au quotidien. Pour la santé, la longévité, mais également pour des considérations éthiques, de nombreuses personnes renoncent à la consommation d’aliments d’origine animale au profit de produits végétaux. Ce régime alimentaire est appelé végétalisme.

Le végétalisme : un choix de vie

À l’heure où la préservation de l’environnement s’annonce comme une priorité mondiale, de nombreuses personnes s’efforcent d’adopter une alimentation sans viande. Ce choix peut correspondre à une éthique liée à la protection des animaux ou à une volonté de limiter l’émission de GES dans l’atmosphère. L’adoption d’une alimentation de type végétarien ou végétalien peut être liée à de nombreux facteurs. Les hindouistes prônent par exemple le végétarisme pour des raisons religieuses, Pythagore évoquait le maintien de la santé et Marguerite Yourcenar, le respect de toutes formes de vie sur terre. L’exclusion de la viande de l’alimentation relève souvent d’un choix de vie.

Le végétalisme et le végétarisme prônent tous deux un mode d’alimentation sans viande. Considéré comme une forme de végétarisme radical, le végétalisme ne se limite pas à l’exclusion de la viande des ingrédients alimentaires, mais également à la prohibition de tous produits d’origine animale comme le miel, les œufs ou encore le lait. Il ne faut pas à confondre le véganisme avec le végétalisme. Le véganisme est une conséquence logique du végétalisme pour les défenseurs des animaux, il se caractérise entre autres, par le refus de porter de la laine et des objets en cuir.

Le végétalisme : une alimentation équilibrée

Quelles que soient les raisons à l’origine de l’adoption par un individu du végétalisme, ce mode d’alimentation peut être bénéfique pour le maintien de la santé et la tonification du système immunitaire. Il est cependant conseillé de recourir à l’assistance d’un diététicien compétent. En effet, les apports nutritionnels de la viande et de ses dérivés doivent être compensés par des produits alimentaires végétaux spécifiques afin d’éviter d’éventuelles carences alimentaires. Aussi, les végétaliens ont une connaissance importante des aliments et de leur composition.

Le régime végétalien inclut de nombreux produits végétaux à savoir des fruits et des légumes. Afin de pallier les carences liées à la non-ingestion de viande. Les végétaliens sont tenus de manger en assez grande quantité des lentilles, du riz, des pâtes, du soja, etc. Ils sont également tenus de consommer des aliments riches en vitamine B12 et en fer comme la banane, la mangue ou encore le poireau. Un régime végétalien bien équilibré permet la prévention de maladies comme l’arthrose, l’hypertension, le diabète et bien sûr l’obésité. Effectué dans la joie et la bonne humeur, un régime de type végétalien accroit la longévité.

jeudi 29 avril 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages