Handisport : le sport pour les handicapés

Le handisport englobe toutes les disciplines sportives pratiquées par les personnes handicapées physiquement ou sensorielles. Il regroupe en tout 46 disciplines, classées selon le niveau et le type d’handicap.

Les différents types de handisport

Le handisport est subdivisé en trois catégories selon le handicap de chacun : les disciplines destinées aux handicapés sensoriels (malentendants et malvoyants), aux personnes montrant une déficience physique, et à celles présentant une déficience mentale. Lors des compétitions, chaque catégorie est encore partagée en sous-groupe selon la gravité du handicap afin que les participants aient la même aptitude. Chacun d’eux porte l’initiale de la discipline qu’il pratique, suivi d’un nombre qui représente le degré du handicap. Plus l’initial est petit, plus le degré de handicap est élevé.

Toutes les disciplines pratiquées dans le handisport ont été adaptées pour que les handicapés puissent y concourir. Ainsi, le football, le basket et l’escrime se pratiquent en fauteuil. Les boules en fer sont remplacées par des balles en cuir lors de la boccia. Il existe cependant des disciplines qui ne sont pratiquées que par les handicapés, à l’instar du torball joué par les malvoyants et les non-voyants au cours duquel une balle sonore est mise à la disposition du joueur. Dans le cas de l’ultimate fauteuil, la balle est substituée par un frisbee.

Les bienfaits du handisport

Le handisport s’avère bénéfique pour ceux qui le pratiquent aussi bien mentalement que physiquement. Du point de vue thérapeutique, ce sport peut remplacer et/ou renforcer le processus de rééducation pour certaines personnes. De plus, il aide les handicapés à éviter la sédentarité. En effet, cette dernière pourrait provoquer des dysfonctionnements au niveau de certains systèmes, menant à des troubles intestinaux, urinaires et autres. En évitant ces désagréments, ce sport aide le handicapé à ressentir une amélioration de leur capacité physique et à se sentir bien dans leurs corps.

Du point de vue psychologique, le handisport constitue un moyen pour le handicapé de montrer sa vraie valeur au niveau de la société, ses aptitudes physiques et ses potentialités. Pour eux, c’est une autre façon de s’exprimer. Il est plus facile pour eux de guérir s’ils se sentent bien dans leurs corps. Ces disciplines les aideront à avoir confiance en eux même. Enfin, le handisport constitue un point de ralliement entre les handicapés, mais également entre eux et leur entourage. L’appartenance à un groupe réconforte et donne la force de se battre.

jeudi 30 juin 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages