Entretenir son corps avec le hip-hop fitness

Sport fitness dynamique et très esthétique, le hip-hop fitness procure de nombreux bienfaits, entre autres l’affinement de la silhouette et l’entretien de la joie de vivre. Pleins feux sur les caractéristiques de cette discipline inspirée de la fameuse culture hip-hop du Bronx.

Le hip-hop fitness : une danse, une culture

Le hip-hop fitness s’aligne parmi les activités sportives attirant de nombreux pratiquants dans les clubs de fitness en Europe et aux États-Unis. La discipline a été mise au point à partir de l’étude minutieuse des spécialistes du fitness sur le fameux hip-hop des jeunes Américains. Né dans le Bronx au début des années 1970, le hip-hop constitue une activité de détente et un moyen d’expression pour les jeunes Américains habitant dans les ghettos. L’originalité de la danse nommée b-boying est la facette du hip-hop ayant le plus fasciné les formateurs en fitness.

Plus qu’une danse, le hip-hop est un mouvement culturel à part entière. Le b-boying n’est qu’une infime partie de cette culture née dans les rues d’Amérique. Un véritable amateur du hip-hop se doit de maîtriser, entre autres, le deejaying ou l’art de gratter les vinyles, le hip-hop knowledge ou la connaissance des principes fondateurs du hip-hop, le graffiti ou l’art de dessiner sur les murs avec de la bombe aérosol, le street fashion ou la connaissance du look vestimentaire typiquement hip-hop… Malgré tout, le b-boying est la branche du hip-hop ayant permis la naissance du hip-hop fitness.

Le hip-hop fitness dans la pratique

Le hip-hop fitness se pratique dans une salle assez immense et bien aérée. T-shirt, pantalon large, casquette, bandana, tennis, les pratiquants portent une tenue conforme aux normes street fashion lors de l’entraînement. La coach met de la musique et débute la phase échauffement. Ceci fait, le coach diffuse de la musique funk, hip-hop ou new-jack et exécute lui-même une démonstration de hip-hop. Il initie par la suite les pratiquants aux chorégraphies de la discipline, mêlant glissades, déhanchements, sauts, popping, acrobaties … Il invite les participants à suivre le rythme et à se lâcher totalement au cours de l’entraînement.

Lors d’une séance de hip-hop fitness, le coach enseigne les chorégraphies de base du hip-hop aux participants. À force de pratique, les participants arrivent par la suite à créer de nouveaux mouvements et à améliorer leurs compétences en danse hip-hop. Il arrive même que le coach fasse faire des démonstrations en Freestyle aux pratiquants de niveau avancé afin d’animer la séance. Le hip-hop renforce et assouplit les muscles du corps. Il permet de brûler 500 calories en l’espace d’une heure et demie. Il développe également la capacité respiratoire et procure une bonne endurance. Il constitue un soin de choix pour les personnes introverties, grâce notamment à l’ambiance de groupe et au défoulement total.

jeudi 27 janvier 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages