Le hsin tao, une discipline pour la santé et l’équilibre

Discipline de bien-être alliant méditation et gymnastique corporelle, le hsin tao reste encore peu connu en Occident. Le hsin tao fascine surtout par sa faculté à procurer une grande sérénité et à enclencher le processus naturel d’autoguérison du corps.

Origine et principes du hsin tao

Le hsin tao est une branche particulière des approches énergétiques et spirituelles développées dans le temple de Shaolin de la province de Henan, en Chine. Il est la discipline de bien-être ultime des moines Shaolin ayant déjà un certain niveau de maîtrise des subtilités du fameux kung-fu de Shaolin. Technique permettant un contrôle optimal du corps par l’esprit, les moines de Shaolin l’ont gardée secrète pendant au moins 1350 ans. La discipline a été par la suite enseignée à une poignée de laïcs ayant eu la chance d’étudier les rudiments des arts martiaux secrets du légendaire Monastère de Shaolin, avant d’être vulgarisé dans quelques pays de l’Occident.

Le hsin tao est un art martial interne encore plus soft que le tai-chi chuan et le qi-gong. Comme les yogas indiens, cette discipline proscrit l’effort soutenu, la crispation et la rigidité, surtout lors de l’exécution de ses exercices typiques. Littéralement, hsin tao signifie « la voie des Dieux ». Il a pour visées ultimes le maintien de la santé physique et mentale et la paix intérieure. Il se centre à la fois sur le contrôle du corps par le mental et sur l’harmonisation de la circulation des flux d’énergie dans l’organisme. Jusqu’à ce jour, Ratziel Bander, thérapeute et guide spirituel d’origine australienne, est le seul ayant le droit d’enseigner le hsin tao en Occident.

Le hsin tao, pratique et bienfaits

Le hsin tao s’apparente à une discipline de développement personnel. Dans une salle ou dans un espace à ciel ouvert, la discipline se pratique dans n’importe quel endroit. Lors de l’entraînement, les pratiquants apprennent à contrôler le qi dans leur corps et à permettre une stimulation automatique des blocages pouvant nuire à la bonne circulation des flux énergétiques. Ils s’efforcent également à accéder à un certain état de transe, à partir des exercices doux, nécessitant une grande concentration. Enfin, ils apprennent à optimiser leur force spirituelle par de simples contrôles de la respiration. Les exercices se pratiquent tantôt en position debout, tantôt en position assise.

La correction du mouvement importe peu en hsin tao. En d’autres termes, l’esprit de la discipline est plus important que les mouvements. Lors de l’entraînement, les pratiquants doivent se relaxer totalement, oublier toute forme d’effort soutenu et maintenir de façon constante leur concentration. Le hsin tao permet de rétablir le bon fonctionnement de tous les organes du corps, de libérer le mental du stress et de l’anxiété, de rajeunir et revitaliser le corps. Il régule la circulation veineuse et optimise l’opération de détoxification du corps par le système lymphatique. Il permet un lâcher-prise sans précédent. Sport adapté au monde moderne, générateur de stress et de dépression, le hsin tao est ouvert à tout le monde.

jeudi 13 janvier 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages