Huile d’amande douce : que des avantages pour maman et bébé

Compte tenu de leur état, la maman et le bébé sont sensibles et fragiles. Pourtant, s’il y a une huile de massage qui leur est recommandé, c’est bien l’huile d’amande douce.

Les propriétés de l’huile d’amande douce

L’huile d’amande douce a plus de vertus que de contre-indications. En effet, elle a une valeur très nutritive puisqu’elle est riche en plusieurs vitamines et contient des minéraux tels que le zinc, le fer, le calcium et le magnésium, ainsi que des protéines et des acides gras. Cette composition lui confère alors des vertus intéressantes puisqu’elle adoucit, assouplit et hydrate. Ainsi, elle est exceptionnellement bénéfique pour la peau, dont elle ne choisit pas le type. Par ailleurs, elle donne des effets probants sur les cheveux et peut s’utiliser en traitement interne.

L’utilisation de l’huile d’amande douce chez la future maman

L’huile d’amande douce est particulièrement préconisée chez les futures mamans, même si cela est valable pour toutes les autres femmes. En effet, les bienfaits de l’huile d’amande douce leur permettent de garder la forme et une peau douce et lisse malgré les changements physiques qu’elles subissent. Par exemple, durant la grossesse, cette huile prévient les vergetures. À partir du quatrième mois ou après, le ventre grossit de plus en plus vite et l’effet sur l’élasticité de la peau du ventre fait apparaître ces traces disgracieuses qui sont parfois difficiles à enlever après l’arrivée du bébé. Ainsi, une application régulière d’huile d’amande douce sur les parties les plus vulnérables est conseillée. Aussi, après l’accouchement, l’huile d’amande douce s’utilise sur les seins secs et crevassés. Cela apaise notamment la douleur.

L’utilisation de l’huile d’amande douce chez le bébé

L’huile d’amande douce est un produit naturel qui peut s’appliquer sur le bébé sans qu’il y ait d’effet secondaire. Une application globale sur son corps permettra à sa peau de garder sa douceur, de la nourrir et de l’hydrater. Elle protège notamment contre les diverses irritations et les démangeaisons. Des zones plus précises sont également propices à l’utilisation de l’huile d’amande douce chez le bébé. Par exemple, elle aide à enlever les croutes de lait sur le cuir chevelu. Elle permet aussi de soulager les érythèmes fessiers. Pour masser le bébé en toute sécurité, il est préférable d’utiliser de l’huile d’amande douce plutôt qu’une autre huile.

jeudi 15 décembre 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages