L’huile d’argan

L’huile d’argan est un excellent fortifiant. Les berbères l’intégrèrent dans la fabrication d’une pâte, l’Amlou, composée entre autre de miel et d’amandes, qu’ils ont l’habitude de consommer au petit-déjeuner, avant la traversée du désert. Cette pâte entre d’ailleurs dans la composition de nombreuses pâtisseries marocaines.

Huile d’argan : l’huile aux trésors

Un peu de botanique

Argania Spinosa, c’est le nom scientifique qui a été attribué à l’arganier. Il est de la famille des Sapotacées. Son existence remonte à des millions d’années, pourtant on ne s’y est vraiment intéressé que très récemment. Malheureusement menacée, on ne trouve plus cette curiosité de la nature que dans la partie sud-ouest marocaine.

C’est un arbre qui pousse naturellement, sans le concours de l’homme. Il donne naissance à des espèces rustiques et résistantes, particulièrement intéressantes sur le plan alimentaire. On le distingue facilement dans le paysage marocain, grâce à sa hauteur (de 8 à 10m) et ses épines (d’où l’adjectif spinosa). Mais surtout, cet arbre peut vivre jusqu’à 200 ans.
L’arganier donne des fleurs et des fruits. Le fruit est similaire à une grosse olive, si l’on se réfère à la taille et à la forme. Cet arbre possède une grande capacité d’adaptation, c’est pourquoi, on le trouve essentiellement dans les régions arides et proches du désert.

L’exploitation de cet arbre séculaire représente de réels enjeux actuellement, puisqu’il est devenu en quelque sorte l’emblème des régions du sud. Ce qui a, malheureusement, abouti à sa surexploitation.

Typologie

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types d’huile d’argan, selon le processus de fabrication. Celle destinée à la consommation est extraite des amandons (graines du noyau) préalablement torréfiés, tandis que celle réservée aux produits cosmétiques et médicinaux est extraite d’amandons non torréfiés. Ce deuxième type d’huile est donc plus limpide et inodore que l’huile alimentaire.

Les bienfaits de l’huile d’argan

Vous vous en serez douté, les vertus de l’huile d’argan concernent les domaines de l’alimentation, de la cosmétique, de la diététique et de la pharmacologie.

L’huile d’argan et la diététique

Sur le plan de diététique et nutritionnel, l’huile d’argan est particulièrement intéressante. C’est l’acide gras type oléique-linoléique qui s’y trouve en forte proportion. Et il se trouve que cet acide doit être apporté à notre organisme par le biais de l’alimentation, étant donné que le corps humain ne peut en synthétiser.

Par ailleurs, sa forte teneur en acide oléique (acide gras insaturé) fait que l’huile d’argan tient un rôle important dans la réduction du taux de mauvais cholestérol dans notre sang, responsable en tout et pour tout des maladies cardio-vasculaires.

L’huile d’argan en cosmétique

L’huile d’argan est particulièrement bénéfique pour notre peau, qu’elle adoucit et protège. On peut l’appliquer aussi bien sur le visage, le cou et le corps. Voici quelques astuces qui pourront vous être utiles :
- pour une peau adoucie et hydratée : appliquer l’huile d’argan sur l’ensemble du visage et du cou, et laisser reposer pendant 15 minutes. Ce délai passé, prendre un coton imbibé d’eau de rose (ou d’eau de fleur d’oranger) pour enlever l’excès d’huile. Ce petit traitement permet, à long terme, de lutter contre le vieillissement ; et à moyen terme, de chasser les petites imperfections laissées par l’acné ou la varicelle.
- pour une peau lisse et satinée : mélanger quelques gouttes d’huile d’argan à l’eau de votre bain. Vous pouvez aussi y ajouter une petite quantité d’eau de rose, pour plus de sensualité.
- pour les peaux irritées : il suffit d’appliquer l’huile directement sur les parties concernées, cela apaisera la sensation de brûlure. Pareil pour les gerçures et certaines dermatoses mineures.
Par ailleurs, l’huile d’argan est assouplissante et régénérante, ce qui convient tout à fait aux mains et visages sensibles au froid, au vent et au sel.

L’huile d’argan en alimentation

L’huile d’argan est un excellent fortifiant. Les berbères l’intégrèrent dans la fabrication d’une pâte (l’Amlou), composée entre autre de miel et d’amandes, qu’ils ont l’habitude de consommer au petit-déjeuner, avant la traversée du désert. Cette pâte entre d’ailleurs dans la composition de nombreuses pâtisseries marocaines.

Usage traditionnel de l’huile d’argan

Chez la population berbère, servir de l’huile d’argan – accompagnée d’une assiette de miel – aux invités est un signe d’hospitalité, au même titre que le thé. Depuis des millénaires, les femmes berbères utilisent cette huile pour ses vertus cosmétique et alimentaire. Etant donné les conditions climatiques dans ces contrées (vents forts et soleil), l’huile d’argan vient au secours de la peau et des cheveux qui se dessèchent, en assouplissant la peau et en nourrissant les cheveux. Des nourrissons aux adultes, l’huile d’argan est omniprésente dans la vie des berbères.

jeudi 7 août 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages