Huile essentielle d’arbre à thé

Contrairement à ce que la tendance peut porter à faire croire, l’arbre à thé, dont on extrait l’essence, n’est pas la plante qui produit le thé ! De nom scientifique Melaleuca Alternifolia, c’est un arbre qui comporte plus d’une centaine de variétés.

Contrairement à ce que la tendance peut porter à faire croire, l’arbre à thé, dont on extrait l’essence, n’est pas la plante qui produit le thé ! De nom scientifique Melaleuca Alternifolia, c’est un arbre qui comporte plus d’une centaine de variétés.

Cette essence se caractérise par la puissance des effets de ses éléments actifs. Il est ainsi fortement déconseillé de l’ingérer, sauf avis contraire d’un médecin, sous peine de la voir devenir toxique. On s’abstiendra, parallèlement, de ne pas dépasser les doses prescrites car ses effets secondaires peuvent aller du malaise à la nausée et même jusqu’au coma en cas de surdosage.

Propriétés de l’huile essentielle d’arbre à thé

Cette essence présente la caractéristique d’être bienfaisante en interne comme en externe. Ce caractère polyvalent lui permet alors, principalement, de renforcer les défenses de l’organisme contre les microbes et les bactéries ; elle a un effet stimulant et tonifiant sur tout le système immunitaire. Par ces actions, l’huile essentielle d’arbre à thé peut donc être utilisée pour optimiser diverses guérisons. Mais elle peut aussi se présenter comme une alliée pour la prévention des maladies car elle présente des vertus anti-infectieuses et antivirales qui lui permettent d’éloigner bactéries, virus et microbes.

Par ailleurs, grâce à sa vertu assainissante, l’huile essentielle d’arbre à thé purifie la matière grasse de l’épiderme. A cet effet, elle agit sur deux niveaux. A l’extérieur, elle assèche les boutons et désincruste la peau, délogeant ainsi les points noirs. De l’intérieur, ses actifs interviennent pour réguler la production de sébum.

Mais la vertu assainissante de l’huile essentielle de l’arbre à thé ne fait pas uniquement le bonheur des peaux grasses : les cheveux gras profitent aussi de cette action qui se traduit, dans ce domaine, par une propriété antipelliculaire. Pour cela, elle sera diluée dans un peu de shampooing qu’on utilisera pour se laver les cheveux.

Autre vertu : cette essence est douée d’une propriété anti-fongique qui lui permet de chasser les mycoses de l’endroit où elles se sont confortablement nichées. Pour déloger ces indésirables, l’ huile essentielle d’arbre à thé sera versée dans un seau rempli d’eau tiède dans lequel on plongera les parties concernées.

Finalement, sa propriété cicatrisante lui permet d’assécher rapidement une plaie en favorisant la formation de la croûte cicatricielle. Pour cela, verser l’huile sur une compresse avec laquelle on tamponnera la blessure.

vendredi 7 novembre 2008 , par guide des huiles essentielles

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages