Les contre-indications des huiles essentielles

Des huiles essentielles, on n’entend souvent que des bienfaits. Toutefois, avant de les utiliser, il y a des précautions à prendre. En effet, les huiles essentielles ne sont pas sans contre-indications.

Les contre-indications générales des huiles essentielles

Compte tenu de leurs propriétés, certaines huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution. Cela implique que les dosages indiqués doivent être strictement suivis. En règle générale, il ne faut pas tenter de remplacer une huile essentielle par une autre, ni essayer de les mélanger sans une recette claire. Aussi, chez les femmes enceintes, il est mieux de ne pas utiliser d’huile essentielle, que cela soit en application externe ou interne, pendant les trois premiers mois de grossesse. En effet, elles ont des propriétés neurotoxines et peuvent entraîner de fausses couches. C’est le cas de l’huile essentielle de menthe poivrée. Pour les mêmes raisons, les femmes qui allaitent et les enfants de moins de 7 ans ne devraient pas non plus avoir recours à l’usage de l’huile essentielle. Également, l’huile essentielle peut interagir avec les médicaments absorbés. Ainsi, les malades sous traitement médical ne devraient pas utiliser d’huile essentielle sans indication préalable de son médecin.

Les précautions à prendre lors de l’utilisation des huiles essentielles

Pour une meilleure efficacité et réduire les effets néfastes des huiles essentielles, il est recommandé de toujours choisir celles de qualité supérieure, totalement pure et naturelle. Après un massage ou une application cutanée, il convient de parfaitement se laver les mains et toutes les parties du corps en contact avec l’huile essentielle. En cas d’ingurgitation accidentelle, boire une cuillérée d’huile végétale, puis approcher le centre anti-poison sans oublier d’emporter le contenant de l’huile essentielle absorbée. Il faut également savoir que l’huile essentielle ne se dissout pas dans l’eau. L’huile essentielle peut provoquer des allergies. Dans le doute, il est préférable d’effectuer des tests cutanés préalables avant l’utilisation régulière. Également, certaines d’entre elles peuvent causer des brûlures si elles sont utilisées pures et en surdosages. Enfin, elles ont des propriétés photosensibilisantes. Cela signifie qu’elles peuvent être à l’origine de taches sur la peau lorsque cette dernière est exposée au soleil. C’est le cas par exemple de l’huile essentielle de zeste de citron. En d’absence d’indication, il est primordial de consulter une spécialiste avant l’utilisation.

vendredi 2 décembre 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages