Huile essentielle de menthe

Les principales vertus de l’huile essentielle de menthe sont des vertus digestives, antispasmodiques, toniques, fébrifuges, immunostimulantes et même anti-infectieuses.

L’huile essentielle de menthe

Les origines de l’huile essentielle de menthe

L’huile essentielle de menthe est obtenue par distillation à la vapeur d’eau. Pour se faire, on utilise les parties aériennes de la plante. La menthe est issue de la famille des Lamiacées.
L’huile de menthe a un aspect liquide très fluide incolore mais dont l’odeur est particulièrement forte. Elle donne une sensation rafraîchissante.

Les principaux composants biochimiques de l’huile essentielle de menthe

- les monoterpènes (limonène, béta-pinène, alpha-pinène et sabinène)
- les oxydes terpéniques
- les monoterpénols (menthol à hauteur de 43%)
- les monoterpénones (menthone à hauteur de 22%)
- les esthers terpéniques
- les sesquiterpènes

Les propriétés de l’huile essentielle de menthe

Les principales vertus de l’huile essentielle de menthe sont des vertus digestives, antispasmodiques, toniques, fébrifuges, immunostimulantes et même anti-infectieuses.

Les nombreuses utilisations de l’huile essentielle de menthe

Les indications de l’huile essentielle de menthe sont nombreuses. De plus, elles peuvent être appliquées de différentes manières en fonction des bienfaits recherchés.

Nous allons donc étudier les trois modes d’application et leurs utilisations :

Par massages :

- L’huile de menthe se montre très efficace pour les problèmes de rhumatismes en association avec de l’huile essentielle de gaulthérie, de l’huile d’eucalyptus et de l’huile de macadamia.
– L’huile de menthe et l’huile de jojoba ou de macadamia suffiront à apaiser votre crise de foie.
– En cas d’entorse, vous pouvez masser la zone douloureuse d’un mélange de menthe, d’hélichryse ainsi que d’une huile végétale (jojoba ou macadamia).
– Pour soigner votre gastroentérite, appliquez-vous un petit mélange de menthe, de laurier et d’estragon. Pour adoucir ce mélange, diluez-le avec de l’huile de macadamia.
– Pour calmer un lumbago, l’huile de menthe associée à l’hélichryse, la gaulthérie, le laurier ainsi que de l’huile de macadamia (ou de jojoba) suffisent à vous soulager.
– Les maux de tête ne vous concerneront plus grâce à un astucieux mélange d’huile essentielle de menthe, de basilic, de lavandin et d’huile végétale de macadamia.
– Une association de deux menthes (menthe poivrée et menthe champêtre), de lavande et d’huile végétale de macadamia viendra à combattre vos migraines.
– Enfin, parmi les nombreuses utilisations de l’huile essentielle de menthe, il y a son action sur la transpiration des mains et des pieds. Ajoutez de la sauge, du cyprès à la menthe pour pallier à ce problème.

En application cutanée, l’huile de menthe nourrit la peau tout en l’adoucissant et en la parfumant.

Par usage interne :

- L’huile de menthe permet de soigner l’aérophagie autrement-dit elle vous aidera lorsque vous souffrirez de ballonnements ainsi que de flatulences. Pour ce faire, la menthe sera associée à du basilic, du cumin, du citron et de l’estragon.
– La menthe agit sur les brûlures d’estomac associée avec du basilic, de la camomille, de la coriandre, de la marjolaine ainsi que de la lavande.
– Le manque de concentration sera un vieux souvenir pour vous car un mélange de menthe, de basilic et de pin fera l’affaire. – Pour faire face au problème de fatigue, la menthe devra être associée au girofle, au basilic, à la cannelle, au thym et à la sauge.
– Le mal de mer sera soulagé avec un mélange de menthe et de citron.
– Pour les personnes sujettes à la mauvaise haleine, il vous suffit d’associer la menthe poivrée à la lavande et au thym.
– L’huile de menthe poivrée et le basilic suffiront à mettre fin aux vomissements dont vous souffrez.

Par inhalation :

Une simple inhalation de menthe poivrée et d’eucalyptus viendra à bout de votre rhume.

Quelles sont les recommandations pour l’huile essentielle de menthe ?

L’huile essentielle de menthe peut irriter la peau ; il convient donc de l’utiliser avec précaution et sur une période déterminée. Une action prolongée peut attaquer votre peau. Afin d’éviter tout problème sur la peau, il est préconisé de diluer environ 30% de l’huile de menthe avec une huile végétale.

L’huile de menthe ne convient pas aux femmes enceintes ou aux femmes allaitantes. De la même manière, elle ne convient pas aux jeunes enfants.

Il est préférable de conserver toutes les huiles dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Attention : si vous subissez actuellement un traitement homéopathique, il est absolument déconseillé d’utiliser l’huile de menthe.

Continuer la lecture sur les huiles essentielles et l’ huile de menthe poivrée

mercredi 26 mars 2008 , par Audrey Barbier

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages