L’huile essentielle d’eucalyptus

L’utilisation de cette huile essentielle consistera principalement en une application locale et en une inhalation. L’eucalyptus est un arbre aux qualités indéniables. Mais une des caractéristiques de cette plante réside dans son caractère très volatile ; ses actifs s’évaporent, de ce fait, très facilement.

L’huile essentielle d’eucalyptus

L’eucalyptus est un arbre aux qualités indéniables. Mais une des caractéristiques de cette plante réside dans son caractère très volatile ; ses actifs s’évaporent, de ce fait, très facilement.

Précautions d’utilisation de l’essence d’eucalyptus

L’utilisation de cette huile essentielle consistera principalement en une application locale et en une inhalation. Mais ces précautions ne suffisent toutefois pas pour se protéger des effets nocifs du surdosage dans l’usage de l’essence d’eucalyptus : il faut aussi penser à méticuleusement compter les gouttes pour ne pas dépasser la cinquantaine, en usage locale, et les trois gouttes, en usage interne.

Les vertus de l’huile essentielle d’eucalyptus

Cette essence se présente comme un véritable trésor de vertus. Les microbes et les bactéries voient, par exemple, en elle un véritable ennemi à cause de son action antimicrobienne et antiseptique : par une simple diffusion dans l’air, elle possède, en effet, le pouvoir de rapidement les neutraliser lesdites microbes et bactéries.
Conjointement à cela, par son odeur, elle est abhorrée des moustiques et autres insectes indésirables qui « déménagent » sans qu’on s’évertue à les chasser de chez-soi.

Les personnes fiévreuses et se trouvant dans un étant fébrile apprécieront les qualités fébrifuge et stimulante de l’huile essentielle d’eucalyptus. En deux temps trois mouvements, additionnée à l’eau du bain, elle pénètre, en effet, au sein de l’organisme pour en faire baisser la température et en doper le fonctionnement des défenses immunitaires.
De leur côté, les voies respiratoires trouveront en elle un véritable deus ex machina qui déblayera les poumons, les sinus et les bronches pour les libérer de tous les éléments qui pourraient gêner la circulation de l’air en leur sein.

Parallèlement, l’essence d’eucalyptus se présente comme la meilleure amie des personnes aux pieds moites et exhalant une odeur véritablement nauséabonde. Sa vertu rafraîchissante régule la transpiration en oxygénant les pieds ; ainsi, elle lutte contre les mauvaises odeurs.

Et, côté beauté, cette huile essentielle présente aussi une efficacité indéniable pour absorber l’excès de sébum qui entrave la respiration des peaux grasses et acnéiques.

mardi 7 octobre 2008 , par guide des huiles essentielles

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages