Huiles essentielles, grossesse et bébé

Sauf prescription médicale, l’utilisation des huiles essentielles chez la femme enceinte et les enfants en bas âge est fortement déconseillée. Certains principes actifs contenus des huiles peuvent avoir des effets nocifs sur le fœtus et les petits enfants.

Les risques chez la femme enceinte

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent-elles pas profiter des vertus des huiles essentielles ? Parce que la plupart des huiles essentielles traversent la barrière placentaire.

Liposolubles et lipophiles, les huiles essentielles passent dans les tissus fœtaux et peuvent mettre le fœtus en danger. Leur utilisation pendant la période de multiplication cellulaire, soit les 3 premiers mois, augmente les risques d’avortement spontané. Si vous découvrez que vous êtes enceinte ou si vous avez l’intention de tomber enceinte, arrêtez l’utilisation d’huiles essentielles. Il en est de même si vous avez l’intention d’allaiter votre enfant au sein. Elles passent également dans le lait maternel pendant la période de lactation.

Toutefois, à partir du quatrième mois, sous la prescription et la surveillance d’un thérapeute, les huiles essentielles considérées comme inoffensives pour la mère et l’enfant pourront être utilisées, notamment celles à dominantes de monoterpénols, de monoterpènes et d’esters.

Les risques chez les enfants en bas âge

L’emploi des huiles essentielles est strictement interdit chez les nourrissons de moins de 6 mois. Elles ne seront utilisées qu’avec prudence chez les enfants de moins de 3 ans.

Les principes actifs des huiles essentielles sont parfois beaucoup trop puissants pour l’organisme fragile des petits enfants. On sait déjà qu’il ne faut pas les utiliser pures même chez les adultes. Alors, chez les enfants, les précautions seront multipliées. L’ingestion d’huiles essentielles, et l’application sur les muqueuses est à proscrire chez les jeunes enfants à moins qu’elles n’aient été autorisées par un médecin. Certaines peuvent agresser la peau ou provoquer des allergies. Il faut effectuer un test cutané avant d’en utiliser sur les enfants.

En ce qui concerne la diffusion d’huiles essentielles à la maison, il est préférable de faire sortir les petits enfants avant de mettre le diffuseur en marche. Dans la chambre d’enfants, ne dépassez pas 10 mn de diffusion et attendez un quart d’heure avant de les faire entrer.

mardi 2 octobre 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages