L’huile essentielle d’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille aussi appelé l’herbe aux charpentiers et l’herbe aux coupures, est un cadeau de la nature dont les propriétés thérapeutiques sont exploitées depuis belle lurette. Zoom sur cette plante pleine de bienfaits.

Présentation de l’achillée millefeuille et de son huile essentielle

L’Achillée millefeuille aussi connu sous le nom de l’herbe de la Saint-Jean est une espèce très fréquente en Europe et en Asie. Cette plante herbacée pousse à la lisère des bois, des champs et des prairies. Les propriétés médicinales de ses tiges feuillées et de ses fleurs sont utilisées depuis la préhistoire pour soulager les troubles gastriques et en cas de règles douloureuses. Aujourd’hui, le cette espèce végétale nous dévoile sa panoplie de bienfait via son huile essentielle. Celle-ci possède une couleur bleue en raison des azulènes qu’elle contient. L’huile essentielle de millefeuille est obtenue par distillation des sommités fleuries de la plante.

L’huile essentielle d’Achillée millefeuille renferme plusieurs principes actifs très intéressants d’un point de vue thérapeutique. On y trouve notamment de l’achilléine, des alcaloïdes, des tanins et de la stychydrine. D’un point de vue aromatique, elle est également très appréciée, car riche en béta-caryophyllène, chamazulène et germacrène de type D. Elle s’utilise surtout en de manière externe, mais son usage interne reste possible sur prescription médicale. Cette huile doit être employée selon des doses bien précises et la posologie varient en fonction des maux à traiter. Son utilisation est formellement contre indiquée pour les femmes enceintes et pour les mamans qui allaitent. Elle ne convient pas non plus pour les jeunes enfants de moins de 6 ans.

Les bienfaits de l’huile essentielle d’Achillée millefeuille

Sur avis médical uniquement et en usage interne, l’huile essentielle de millefeuille soulage les problèmes gastriques tels que les ballonnements, les maux d’estomac et la diarrhée. Ce sont ces propriétés thérapeutiques ancestrales qui sont les plus connues et qui ont suscité l’intérêt pour cette plante. Après des analyses de l’huile essentielle de millefeuille, de nombreuses vertus médicinales ont été mises à jour. Bien que l’action hémostatique de l’herbe de Saint Jean n’étaient pas inconnues, sous forme d’huile, son pouvoir pour stopper les hémorragies est plus efficace. À ce titre, elle rentre dans la composition de plusieurs médicaments qui soulagent les douleurs de la menstruation et régule les saignements.

D’un point de vue dermatologique, les analyses en laboratoires ont mis à jour des propriétés raffermissantes pour la peau. De plus, l’huile régénère les tissus cutanés et accélére la cicatrisation des petites plaies ce qui lui a valu son nom d’herbe aux coupures. Sous cette optique, elle permet de résorber les crevasses, soigner les gerçures et elle prévient même l’apparition des rides grâce à son pouvoir astringent. L’huile essentielle de millefeuille traite des éruptions cutanées telles que l’acné et l’eczéma via son action antiseptique et anti-inflammatoire. Par ailleurs, appliquée sur la peau, elle provoque une sudation importante détoxifiante qui favorise l’élimination des toxines.

samedi 25 décembre 2010 , par rédaction 2

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages