L’huile essentielle de myrte citronnée

Produit naturel à intégrer dans sa boîte à pharmacie, l’huile essentielle de myrte citronnée est idéale pour le traitement des infections bactériennes et virales.

Les éléments biochimiques de l’huile essentielle de myrte citronnée

Comme son nom l’indique, l’huile essentielle de myrte citronnée est élaborée à partir des essences d’un arbre dénommé myrte citronnée, originaire d’Australie. De son nom scientifique backhousia citriodora, l’arbre appartient à la famille des myrtacées. Il présente des feuilles lancéolées d’un vert brillant intense. Combinées en grappes, les fleurs sont de couleur blanche brillante ou crème. L’arbre peut atteindre 20 mètres de haut à l’âge adulte. Il dégage des effluves de citron, spécialement lorsque les feuilles et les fleurs sont écrasées. L’huile essentielle de myrte citronnée s’obtient par hydrodistillation des feuilles de l’arbre du même nom.

L’huile essentielle de myrte citronnée a une forte teneur en aldéhydes terpéniques à l’exemple du néral, du géranial, de l’iso-géranial ou encore de l’iso-néral. Le linalol est l’unique monoterpénol composant le produit. Le liquide naturel se décline en un liquide clair et mobile. Il dégage une senteur aromatique, plus ou moins citronnée. Le liquide naturel est de couleur jaune clair. Exposé à une température de 101°C, le produit devient inflammable. L’essence aromatique peut être à l’origine d’allergies chez certaines personnes ayant un système immunitaire trop réactif. Aussi, un test cutané préalable est indiqué avant utilisation du produit. Une goutte de l’huile essentielle versée au niveau du pli du coude suffit pour savoir.

Les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de myrte citronnée

L’huile essentielle de myrte citronnée joue un rôle non négligeable dans l’entretien de votre santé globale au quotidien. Le produit possède des vertus antibactériennes, antifongiques, antivirales et antiseptiques. Les composants de l’essence aromatique sont également matière à éliminer les boutons ainsi que certaines taches au niveau de l’épiderme. Il peut encore atténuer, voire éliminer, les infections causées par le virus Molluscum contagiosum. Un agent pathogène provoquant des maladies cutanées chez les personnes immunodépressives. Le produit sert encore à l’élaboration de shampooings et de certains types de déodorants. Des recettes simples et à la portée de tout le monde sont d’ailleurs disponibles dans certaines livres sur la médecine douce ou sur Internet pour la fabrication de ces types de produits.

L’huile essentielle de myrte citronnée peut s’utiliser en inhalation ou en diffusion atmosphérique. En effet, ses effluves ont également la capacité d’éloigner les moustiques et les parasites du même type. Que ce soit pour un massage ou pour une simple application, le produit ne doit généralement pas être utilisé directement au niveau de l’épiderme. Il convient de le mélanger au préalable avec de l’huile végétale de votre choix. Cas exceptionnel, l’essence aromatique est à appliquer, sans aucun mélange, sur les infections causées par le virus de Molluscum contagiosum. La consultation d’un thérapeute est nécessaire avant le suivi d’un tel type de traitement. L’huile essentielle de myrte est strictement contre-indiquée aux femmes enceintes, aux femmes qui allaitent et aux enfants de bas âge.

vendredi 4 mars 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages