Huile essentielle de saro ou de mandravasarotra

Très prisé à Madagascar, le saro ou mandravasarotra est réputé ses vertus thérapeutiques intéressantes. L’huile extraite de cette plante permet de soulager les problèmes respiratoires, la toux ou encore les coliques.

Les propriétés de l’huile essentielle de saro

Également appelé mandravasarotra de son nom malgache qui signifie « surmonte toutes les difficultés », le saro est une plante endémique. Elle pousse dans l’ouest et le nord de Madagascar dans les forêts denses et sèches. Elle possède des feuilles translucides et des fruits sous forme de baie. Les Malgaches utilisent cette plante pour neutraliser les sortilèges. L’huile essentielle de saro est extraite à partir de la distillation de la vapeur d’eau de ses feuilles. Le liquide obtenu possède une couleur jaune avec une odeur d’agrumes. Elle est composée de 49 % d’oxydes terpéniques, de monoterpènes comme l’alpha-pinène, la sabinène ou la béta-pinène.

L’huile essentielle de saro possède des propriétés antivirales, antibactériennes et antiparasitaires. Elle agit sur certaines infections comme les mycoses, les acariens ou les problèmes buccodentaires tels que les gingivites, les aphtes ou les abcès. Le produit est également utilisé dans les produits cosmétiques pour lutter contre les vergetures, les cicatrices pour soigner les peaux sèches et traiter les rides. Elle a aussi des vertus anticatarrhales et expectorantes qui luttent contre les infections virales des voies respiratoires comme les grippes, les rhumes, les sinusites ou les otites. Elle agit également sur les voies digestives pour traiter les diarrhées. Elle apaise l’asthénie et les dépressions nerveuses grâce à ses propriétés antispasmodiques et calmantes.

L’utilisation de l’huile essentielle de saro

L’huile essentielle de saro peut être utilisée de trois façons : en inhalation, en interne et en externe. En inhalation, elle est idéale pour soigner les grippes en la mélangeant avec l’huile d’eucalyptus, de pin, de citron et de myrte. En interne, elle est disponible sous forme de solution buvable en l’ajoutant à du miel pour calmer la toux. En externe, particulièrement sous forme de massage, elle est associée à l’huile de myrte, de romarin ou à l’huile végétale de macadamia. Le mélange est à appliquer en goutte sur thorax et sur le dos pour guérir une grippe. Elle se mélange à l’huile d’arbre à thé, à la menthe poivrée et à l’huile végétale de macadamia pour traiter une sinusite ou un rhume. La préparation est à appliquer sur le front.

L’huile essentielle de saro est facile d’utilisation et moins dangereuse que d’autres. Toutefois, elle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes ou qui allaitent. Il est conseillé de ne pas l’utiliser sur les enfants en bas âge et les personnes âgées fragiles. Ce produit ne doit pas être utilisé dans les yeux ni sur les muqueuses. Comme toutes les huiles essentielles, celle de saro n’est pas à appliquer « pure » sur la peau. Il est préférable de la diluer avec des huiles végétales ou essentielles. L’huile essentielle de saro est reconnue comme une huile très puissante par rapport aux autres huiles connues en aromathérapie.

mardi 9 novembre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages