Tout ce que vous devez savoir sur l’huile essentielle

Depuis que l’aromathérapie connaît un essor considérable, les huiles essentielles sont en vogue. Car les huiles essentielles sont utilisées pour traiter tous les types de maux quotidiens.

Une huile essentielle, qu’est-ce que c’est ?

L’huile essentielle est un extrait liquide et volatil, et particulièrement aromatique. C’est un concentré des actifs thérapeutiques d’une plante. Les huiles essentielles sont utilisées depuis des millénaires en aromathérapie. À noter qu’une même plante peut donner plusieurs huiles essentielles différentes. Cela dépend de la partie d’où a été extraite la substance. Il peut s’agir des fleurs, des feuilles, des tiges, des écorces, ou encore des racines. L’huile essentielle n’est pas grasse, dans la mesure où elle est fabriquée par distillation à la vapeur d’eau des parties actives de la plante. En tant que concentré, elle est très puissante sur le plan olfactif. Certaines dégagent des odeurs très plaisantes, tandis que d’autres sont plus "spéciales ".

Il y a plusieurs manières d’utiliser les huiles essentielles, pour tirer le plus de bénéfices des vertus de chacune. La méthode la plus utilisée et efficace est l’application sur la peau, par massage. Cela favorise une pénétration rapide des actifs de l’huile essentielle dans l’ensemble du corps. Le bain est aussi un excellent moyen de profiter de ces extraits de plantes car les vapeurs d’eau participent à la diffusion des actifs contenus dans l’huile, ce qui agit sur le système ORL. De cette manière, les émanations traversent également la peau pour atteindre les vaisseaux sanguins. C’est la même technique que pour l’inhalation.

Le bon usage des huiles essentielles

Bien que fabriquées à partir de plantes, les huiles essentielles sont des substances qu’il faut utiliser avec beaucoup de précautions. Ainsi, pour qu’elles soient efficaces et sans danger, il est essentiel de respecter certaines règles d’utilisation. Dans un premier, il s’agit d’identifier clairement le problème à traiter pour pouvoir déterminer le mode d’administration qui convient, sachant que les traitements peuvent se faire par voie orale, cutanée ou respiratoire. Ensuite, prendre les huiles essentielles à bon escient est primordial. À noter que même si les noms de certaines huiles sont proches, leurs indications sont différentes. La troisième règle consiste à suivre le dosage avec précaution, car certaines huiles essentielles sont très agressives.

Si vous hésitez entre plusieurs huiles essentielles, ou tout simplement si vous n’êtes pas sûre d’en connaître toutes les propriétés, il est plus raisonnable de demander conseil à votre pharmacien ou votre aromathérapeute. Ces spécialistes sont à même de dissiper vos doutes en vous donnant toutes les informations nécessaires. Une autre règle à respecter est d’être vigilante dans l’utilisation des huiles essentielles, en cas de grossesse ou d’allaitement. Dans ces situations, ces substances sont déconseillées, et même pour certaines interdites, car elles contiennent des actifs assez agressifs. La sixième et dernière règle qui régit l’utilisation des huiles essentielles est le respect des contre-indications et des précautions d’emploi.

mercredi 10 novembre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages