Utilisation de l’huile de ricin en massage : les indications

L’huile de ricin est une huile végétale dont le produit actif est l’acide ricinoléique. Autrefois, on avait recours à cette huile pour ses vertus purgatives et laxatives. Mais aujourd’hui, elle est également utilisée en massage pour traiter certaines inflammations.

Actions de l’huile de ricin sur l’organisme

Grâce à son principe actif, l’huile de ricin contribue à la stimulation de la production de globules blancs et à la régulation de certaines inflammations. Il suffit de l’appliquer sur la partie enflammée. La pénétration de l’huile de ricin à travers la peau se trouve facilitée par sa viscosité. Cependant, elle ne permet pas de stimuler l’évacuation de déchets par les émonctoires.

Comment utiliser l’huile de ricin en massage ?

D’une manière générale, il est recommandé de mélanger l’huile de ricin à de l’huile d’amande douce pour une application en massage. Pour ce faire, diluez 2 parts d’huile de ricin dans 8 parts d’huile d’amande douce.

À noter qu’en massage, l’application d’huile de ricin permet de remédier à différents troubles. Appliquez-la sur les parties sujettes aux douleurs musculaires et massez délicatement. Évitez de l’appliquer sur les parties du foie et du pancréas.

L’huile de ricin favorise également la résorption de kyste. Pour cela, prenez soin de réchauffer l’huile avant de l’appliquer et de masser. Une séance d’environ cinq minutes renouvelée quotidiennement jusqu’à la disparition du kyste est nécessaire pour avoir un résultat.

Pour soulager les raideurs musculaires, les douleurs articulaires et arthritiques ou encore une enflure du doigt, il suffit de chauffer un peu de cette huile et de faire un massage local.

Précautions d’usage de l’huile de ricin

Bien que très utilisée pour des applications locales, l’huile de ricin peut être ingérée, mais en très petite quantité. En effet, c’est un puissant laxatif qui, pris à forte dose, risque d’être à l’origine de troubles diarrhéiques pouvant être mortels.

Si vous présentez des intolérances aux laxatifs stimulants, abstenez-vous d’utiliser de l’huile de ricin !

Par ailleurs, son utilisation est proscrite chez les femmes enceintes ou allaitantes tandis que chez les enfants en bas âge, notamment jusqu’à 12 ans, elle ne devrait être consommée que sur prescription médicale.

dimanche 29 mars 2015 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages