L’hydrothérapie, bénéfique pour la santé

L’hydrothérapie, la base de la méthode Kneipp, intervient à la fois dans la santé et le bien-être. Elle a comme objectifs de renforcer le système nerveux et la circulation, de consolider le système immunitaire, de tonifier et rafraîchir la peau.

L’eau, un élément à vertu thérapeutique

La thérapie par l’eau a le but d’endurcir le corps pour qu’il puisse lutter facilement contre les maladies. Elle consiste ainsi à faire couler de l’eau sur le corps. Le concept est simple : la peau saisit les stimuli externes tels que le froid, la douleur et la pression, et les transfère au reste du corps. Le système nerveux neurovégétatif et les glandes endocrines sont particulièrement sensibles à cette stimulation.

Dépendant de la partie traitée, l’eau peut soigner plusieurs types d’affections. On peut citer entre autres les bains de siège permettant de résoudre les problèmes liés à la prostate, à la gynécologie et aux hémorroïdes. Les bains de bras sont destinés aux troubles cardiaques. Les bains de pieds et de jambes soignent les troubles circulatoires et les varices. On appose des compresses humides sur le ventre pour atténuer les douleurs génito-urinaires et gastro-intestinales. On enveloppe le cou avec un tissu mouillé pour traiter les affections rhino-pharyngées.

Se soigner par l’hydrothérapie

Dans la méthode Kneipp, l’hydrothérapie fait intervenir le chaud et le froid. La durée du traitement dépend de chaque indication et du niveau de tolérance par rapport aux variations de température chez les patients. Elle peut être pratiquée chez soi, ne requiert aucun matériel spécifique, et aucune contre-indication n’est relevée à ce jour.

Comme pour tous les traitements, cette technique présente quelques règles. Déjà, il faut faire de petits exercices d’échauffement avant toute opération froide. Le traitement doit toujours être appliqué une heure avant et 2 heures après le repas. Pour obtenir une réaction vive, l’utilisation de l’eau froide ne doit pas excéder une minute. Plus l’eau est froide, plus le contact est court. N’abusez pas de l’eau chaude, car elle est moins tonique que l’eau froide. Elle provoque également le réchauffement de la peau et affaiblit ainsi les dispositifs naturels. Après le traitement, réchauffez-vous sans vous essuyer.

samedi 19 mars 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages