Pleins feux sur l’hypnose Ericksonienne

Etat de transe à la lisière du sommeil et de l’éveil, l’hypnose est une approche thérapeutique utilisée depuis le XIXe siècle. Coup de projecteur sur l’Hypnose Ericksonienne, une méthode en plein essor au cœur de la psychologie comportementale.

Les principes fondateurs de l’hypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonienne est une variante de l’hypnose mis au point par le psychiatre américain Milton Hyland Erickson à la fin des années 1930. Ayant effectué des études poussées en médecine et en psychologie, Milton Erickson a révolutionné la pratique de l’hypnose dans le domaine de l’hypnothérapie. Contractant une forme sévère de poliomyélite à 17 ans, le jeune homme était destiné à mourir rapidement selon le diagnostic de son médecin traitant. En entendant au gré du hasard une telle information, Erickson a décidé d’assurer lui-même sa rééducation par l’autohypnose. En persévérant dans son traitement, Erickson à retrouvé l’usage de tout son corps en 1923.

L’hypnose Ericksonienne est une forme d’hypnose moderne et très développée. L’approche est largement basée sur l’observation des messages verbaux et non-verbaux émanant du patient. Autre point important, l’inconscient n’est pas du tout le centre de tous les maux psychologiques pour Erickson. Au contraire, l’inconscient dispose de nombreuses ressources ignorées par l’individu dans son état conscient. La psychologie Ericksonienne est un moyen permettant au praticien d’aider le patient à découvrir les ressources non exploitées de son inconscient. De cette façon, l’individu sera davantage immunisé contre les troubles psychologiques et même physiques.

L’hypnose Ericksonienne : pratique et indications

L’hypnose Ericksonienne ne fonctionne ni par induction hypnotique ni par une démarche menant vers une confusion émotionnelle. Elle est plutôt participative dans la mesure où le patient joue un rôle important dans son immersion progressive vers un état hypnotique. Le thérapeute entre dans un certain état de transe lui permettant de déceler efficacement les messages verbaux ou non-verbaux provenant du patient. Il discute avec le patient tout en lui présentant différents symboles à même de le mener vers un état hypnotique. Quand le patient arrive à cet état de transe, le praticien fait en sorte que le conscient et l’inconscient du patient travaillent de concert en vue de permettre la guérison.

L’Hypnose Ericksonienne est avant tout proposée pour la prise en charge des troubles et maladies psychologiques. Elle est également valable pour le traitement des troubles émotionnels inhérents au quotidien tels que l’anxiété, le stress, les phobies, la dépression ou encore le manque de confiance en soi. A l’exemple de la maladie contractée par Milton Erickson à 17 ans, l’Hypnose Ericksonienne se révèle très efficace dans le traitement de certaines maladies physiques comme le trouble de l’érection, les migraines, l’arthrose, la lombalgie, … Elle est encore proposée par les thérapeutes pour le traitement de l’addiction au tabac ou à l’alcool.

mardi 9 mars 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages