L’hypnose thérapeutique

L’hypnose thérapeutique de l’espoir à l’horizon !

Fascinante hypnose, elle suscite la curiosité, sème le doute, la confusion et soulève encore plus de questions dans l’esprit de celui qui reste simple spectateur alors que l’hypnotisé à la chance de faire l’expérience que le plus puissant des pouvoirs lui est rendu : celui de devenir le créateur de sa propre vie.

Parfois cela reste inconscient sans que les mots puissent décrire le phénomène perçu, parfois cela ressemble à une simple relaxation et d’autres fois la sensation s’apparente à une rencontre mystique avec soi même.
Dans tout les cas l’hypnose est active, elle sème des idées créatrices souvent à l’insu de la conscience et va jusqu’à dépasser les croyances limitantes qui jusque là maintenaient l’esprit sclérosé au sein d’un individu limité à subir sa vie plutôt qu’à la choisir.
Bon nombre de mes patients arrivent en souffrance, bloqués dans une situation qu’ils ne pensent pas souhaiter consciemment alors que les solutions leur semblent impossibles.

L’hypnose est l’outil thérapeutique le plus puissant qui existe lorsqu’elle est correctement utilisée.

Tout n’est jamais que psychologique ou uniquement physiologique mais les deux sont intimement lié. Le terrain physiologique fait le lit des déclenchements psychosomatiques, Louis Pasteur (1822-1895 Scientifique, chimiste et physicien) lui-même nous l’a confirmé : « le microbe n’est rien c’est le terrain qui est tout ». Je pourrais transférer cette découverte en affirmant : « le stress n’est rien, c’est la croyance qui est tout ».
Le stress peut être dévastateur sur une personne sans ressource psychologique pour le gérer, qui croit que la vie est dure, que le monde va mal et qu’elle ne s’en sortira jamais…

Vous pouvez trouver bon nombre de croyances limitantes qui comme leur nom l’indique vous limitent dans votre évolution vers le bien être.
Mais si vous vous penchez du côté positif des choses vous vous rendrez compte que nombreux sont les gens ayant un état d’esprit bienveillant, oeuvrant pour faire avancer l’humanité dans le bon sens, dévoués, enjoués, créatifs, simplement connectés sur le côté lumineux de leur propre force intérieure.

Vous pouvez aborder la vie comme un grand terrain de jeux dans lequel chaque expérience vécu est un cadeau dont vous pouvez tirer partie et en profiter pour guérir vos peurs, partager, communiquer et découvrir combien il peut être agréable simplement d’être soi même.
Et quand cela n’est pas naturel, l’hypnose vous aide à le faire devenir automatique.
L’attitude positive, l’éthique du thérapeute sa capacité à créer le lien, son empathie, son charisme et sa maîtrise de l’outil sont déterminants quant à la réussite de la séance.
D’autre part il ne doit vous imposer d’autres séances, sachant qu’une séance est déjà très puissante, vous devez vous sentir libre de choisir de revenir ou pas.

Contrairement aux idées reçues, on ne s’endort pas pendant la séance, certains déconnectent totalement de la réalité pendant que d’autres s’éveillent devant le champ des possibles.

D’un point de vue scientifique à l’état de veille normal nos ondes cérébrales conscientes dites « Béta » varient entre 15 et 30 Hz alors que les ondes alpha signe d’une première relaxation et d’absorption intérieure oscillent de 7 à 14 Hz, cet état suffit pour que les suggestions hypnotiques agissent bénéfiquement même s’il existe un état plus profond sollicitant les ondes Thêta de 4 à 7Hz correspondant à l’état d’hypnose somnambulique.
Seule une petite partie de la population active très facilement et rapidement ces ondes plus profondes qui n’ont rien à voir avec l’efficacité de l’hypnose thérapeutique mais surprennent beaucoup en spectacle.
On peut devenir réceptif à l’hypnose, souvent lors des stages que j’anime, les personnes les plus résistantes le premier jour sont les plus réceptives le dernier jour, jusqu’à entrer en transe hypnotique en quelques secondes seulement et expérimenter la catalepsie totale de leur corps, il suffit pour cela que la confiance soit établie avec le thérapeute.

Les esprits les plus logiques sont les plus réceptifs, ils sont suggestionnables et non influençables. La différence est grande, l’inconscient suggestionnable est intelligent, il va mettre en place uniquement les suggestions qui lui seront bénéfiques alors que pour l’inconscient influençable, c’est le dernier qui a parlé qui a raison.
Il n’y a aucune contre indication à l’hypnose, à partir du moment où la personne est capable de comprendre les consignes et qu’elle est volontaire, la magie peut opérer.

D’après Einstein « la folie c’est de ce comporter toujours de la même manière et de s’attendre à un résultat différent ». Et bien voilà le champ d’action de l’hypnose, nous permettre d’agir différemment, activer l’étincelle positive d’une nouvelle croyance qui nous pousse à évoluer, à faire un pas en avant vers nos objectifs.

La peur de perdre conscience et d’être à la merci de l’hypnotiseur durant la séance reste encore bien présente dans les esprits, peur générée bien souvent par les spectacles dans lesquels ont demande aux gens de caqueter comme des poules ou autres choses ridiculisantes. Certains films maintiennent également le mythe de la soumission totale et de l’obéissance inconsciente alors que vous pouvez à tout moment sortir de cet état et contrôler les évènements mais tous les hypnotisés savent pourquoi ils préfèrent profiter de cet état privilégié qui est tellement agréable et profitable.
Pourquoi sortir d’un état où tout est possible, dans lequel on se libère de l’esclavagisme de la cigarette, là où les idées créatives s’activent pour enclencher de nouveaux automatismes, où les tensions musculaires disparaissent pour faire place à une détente intense et enveloppante. Là où commence à se dessiner les prémices d’un avenir dont on a toujours rêvé.

Et s’il fallait simplement rêver les choses dans cet état particulier pour qu’elles aient une chance de se matérialiser ?
Cela peut sembler extraordinaire et pourtant nos scientifiques contemporains s’accordent à dire que ce que l’esprit peut concevoir et croire alors il peut l’atteindre dans le monde réel.
Et lorsque nous regardons avec attention les modèles des plus grandes réussites, il s’avère qu’au commencement il y eu un rêve.
Voilà ce que doit enclencher l’hypnose thérapeutique en chacun de nous avant tout : l’espoir ! Puis une nouvelle croyance ouverte vers un objectif précis, la mise en œuvre de moyens et ressources inconscientes et enfin l’action dans notre réalité.

Les prescriptions de l’hypnose thérapeutique sont illimitées et fonctionnent aussi bien avec les enfants en âge de parler qu’avec les adultes.
Dans ma pratique au quotidien j’ai vu de grands fumeurs arrêter dès la première séance, des enfants se libérer de leurs angoisses, des anorexiques reprendre goût à la vie et des personnes en surpoids retrouver leur ligne et c’est grâce à eux que ma vie à moi prend tout son sens.

Frédérique Chataigner

Psychothérapeute du comportement alimentaire et des addictions,
Hypnothérapeute diplômée (hypnose humaniste, Ericksonienne, flash et spectacle éthique), National Guild of Hypnotist
Formatrice en hypnose thérapeutique
Renseignements : 0609121450
06800 Cagnes sur mer

mardi 13 septembre 2011 , par chataigner

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages