Le Kalarippayattu ou Kalarippayatt - un art martial vieux comme le monde

Art martial aux techniques redoutables, le Kalarippayatt suscite l’intérêt des passionnés des sports de combat à notre époque. Découvrez cet art martial millénaire à la fois impressionnant et séduisant.

Le Kalarippayatt : un art martial vieux comme le monde

Le Kalarippayatt est une discipline martiale indienne née dans l’Etat du Kerala, en Inde du Sud, il ya plus de 3500 ans avant Jésus-Christ. Il est même plus ancien que le Varma Kalai de l’Etat de Tamil Nadu. Les experts en arts martiaux considèrent le Kalarippayatt comme étant la méthode de combat à l’origine de tous les arts martiaux existant. En effet, Bodhidharma, le fondateur des arts martiaux était un grand expert en Kalarippayatt. C’est justement cet art martial qu’il a amené en Chine pour élaborer l’assise technique du Kung-fu de Shaolin au VI e siècle de notre ère.
Comme le Varma Kalai, le Kalarippayatt est aussi un art martial est une thérapie douce visant à soigner les maladies. Contrairement au kung-fu de Shaolin, le Kalarippayatt se caractérise par l’adoption de postures très basses. Les techniques propres à l’art martial sont inspirées des façons dont les animaux se défendent dans la jungle. L’art martial repose sur une connaissance précise de l’anatomie humaine, la rapidité et la précision dans l’exécution des techniques. Les Français sont particulièrement séduits par cette forme martiale depuis le début des années 70.

Le Kalarippayatt : pratique et bienfaits

Le Kalarippayatt se pratique actuellement en salle sous la direction d’un spécialiste confirmé. Les débutants ne peuvent pas apprendre immédiatement les techniques relatives à la discipline. Ils doivent avant tout fortifier leur corps et leur esprit. Ils doivent apprendre à sauter, tomber, maintenir l’équilibre et également développer le souffle et l’endurance. Une fois ceci acquis, ils apprennent les techniques d’attaques au niveau des points vitaux : esquives, déséquilibre, immobilisation au sol, luxation, techniques de frappes aériennes et maniement d’armes blanches. Ils peuvent également apprendre à soigner et par là même s’initier au fameux massage kalari.
Le Kalarippayatt est un art martial très enrichissant. En effet, les formateurs inculquent sans relâche un certain code de moralité à tous les pratiquants de la discipline. Ceci, puisque les techniques propres au Kalarippayatt sont éminemment dangereuses et redoutables. La discipline forge le mental et développe la force physique. Il aide les personnes introverties à retrouver confiance en elles et par là même être plus communicatives en société. En plus d’être une méthode de développement personnel, le Kalarippayatt est surtout une philosophie de l’existence, un art de vivre

vendredi 2 octobre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages