La gale : une maladie très contagieuse

La gale est une maladie courante classée parmi les plus contagieuses, mais son traitement est très rapide et on peut très bien l’éviter. Comment affecte-t-elle l’organisme ? Quels sont ses symptômes ? Comment se transmet-elle et comment la prévenir ?

La gale : son origine

Le parasite responsable de la gale est un acarien dénommé le sarcopte. Ce dernier ne peut survivre plus de quelques jours en dehors d’un hôte. La personne contaminée par la gale est envahie par plusieurs dizaines de sarcoptes adultes qui vivent sous la peau. En se déplaçant, les sarcoptes laissent derrière eux des sillons visibles à l’œil nu. Pour s’accoupler, ils remontent à la surface tandis que la ponte a lieu sous la peau. Les œufs (deux à cinq œufs par jour) éclosent et au bout de deux à trois semaines, les larves deviennent des sarcoptes adultes. Et ainsi de suite.
On distingue généralement trois types de gale, à savoir la gale profuse, la gale croûteuse et la gale norvégienne. Plusieurs centaines de sarcoptes peuvent avoir contaminé la victime.

Les symptômes de la gale

Un malade atteint de la gale est sujet à des démangeaisons dont l’intensité augmente juste après un bain et plus souvent à la tombée de la nuit. Ce sont là les conséquences directes de la réaction allergique de l’organisme humain face aux excréments des sarcoptes. Puis apparaissent 2 à 6 semaines plus tard des éruptions cutanées. Des sillons provoqués par le déplacement des sarcoptes sous la surface de la peau, des petites lésions translucides, des nodules scabieux ainsi que des petits boutons qui s’apparentent à l’eczéma apparaissent près des parties génitales et des zones chaudes (plis, seins) ainsi que sur les poignets et les mains. En cas de gale norvégienne, des croûtes épaisses se forment également à la surface de la peau.

Mode de transmission et de prévention

La gale se transmet par un simple contact avec un individu contaminé ou encore par le biais de linge contaminé (literie, vêtement, etc). Dans le cas d’une toute première contamination, l’incubation du parasite est de 3 semaines tandis qu’elle varie de 10 à 15 jours en cas de recontamination. A titre de prévention, évitez autant que possible le contact avec une personne contaminée et redoublez de vigilance dans les lieux publics.

samedi 27 avril 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages