le poids idéal

Comment calculer et faire attention à son poids. Le poids idéal calculé avec la formule de Lorentz. Un facteur d’hérédité a un rôle important sur notre poids mais...

Dossier : manger sainement

Le poids idéal

Le poids idéal est une notion strictement individuelle qui dépend de nombreux facteurs. C’est en étudiant tous les paramètres qu’on peut essayer de définir le poids idéal de chacun, en dehors de toute considération esthétique.

Certains paramètres sont héréditaires ou acquis pendant l’enfance.

• La taille est déterminante : le poids idéal augmente avec la taille, elle-même fonction de l’hérédité mais susceptible d’être modifiée pendant l’enfance.

La formule de lorentz

Poids en kg :

Taille en cm – 100 – (t-150)/ x

ou x = 2 pour les femmes et 4 pour les homme, n’est qu’une moyenne statistique. Son application simplifiée rendrait 50% des français trop lourds.

• Le squelette, largement déterminé par l’hérédité, est aussi important. On peut apprécier la lourdeur ou la légèreté d’un squelette en mesurant le tour de poignet. A 16 cm ou moins, le squelette est léger et le poid idéal plus faible. A 20 cm ou plus, le squelette est lourd et le poids idéal plus élevé. Chaque centimètre de tour de poignet représente une variation de poids d’environ un kilogramme. On peut mesurer aussi la largeur du bassin, entre les deux crêtes iliaques. Autours de la moyenne de 29 cm, chaque centimètre en plus ou en moins représente une variation de poids de deux kilogrammes.

• La graisse sous cutanée ; faiblement déterminée par l’hérédité, elle dépend surtout de l’alimentation de la mère pendant la grossesse et de l’alimentation de l’enfant pendant ses deux premières années. Une simple biopsie étudiée au microscope montre que la graisse constitutionnelle est faite de nombreuses petites cellules, alors que la graisse acquise et superflue est faite de cellules moins nombreuses mais remplies de réserves.

ATTENTION : Aucun régime alimentaire ne doit être entrepris sans suivi médical. Les régimes mal équilibrés peuvent entrainer des carences bien plus graves pour la santé que quelques kilos superflus.

Les autres facteurs sont :

• L’âge joue un rôle modeste, mais il n’est pas rare chez l’adulte que chaque décennie apporte un ou deux kilos supplémentaires.

• Les antécédents médicaux et surtout les grossesses : de nombreuses femmes acquièrent pendant leur grossesse, sous l’influence des hormones, quelques kilos qu’elles ne peuvent plus reperdre.

• Les facteurs sociaux sont primordiaux. Selon l’époque et la société dans laquelle on vit, le poids idéal est plus ou moins élevé. Les modèles de Rubens représentaient bien leur époque.

• La mode et l’image idéale qu ’elle véhicule, entraînent pour chacun une vision personnelle du poids idéal qui varie avec une grande amplitude.

mardi 8 janvier 2008 , par cristal, Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages