La maladie de Kahler

Le myélome multiple, connu sous le nom de la maladie de Kahler, touche les personnes âgées de plus de 50 ans. Cette maladie concerne beaucoup plus les hommes que les femmes. Si elle est détectée à un stade moins avancé, il est encore possible de la traiter.

Les causes et les symptômes de la maladie de Kahler

La maladie de Kahler est causée par la prolifération anormale d’une variété de globules blancs appelés « plasmocytes ». Ces cellules de défense sont localisées au niveau de la moelle osseuse. Elles assurent la fabrication d’anticorps. La prolifération excessive de ces plasmocytes entraîne par conséquent une surproduction d’immunoglobulines et détruit le tissu osseux.

Le patient ressent des douleurs répétitives au niveau de la colonne vertébrale, des os qui se trouvent en avant de la cage thoracique (sternum), du crâne et des clavicules. Il peut aussi montrer une anémie. Par conséquent, les affaiblissements et l’amaigrissement sont très fréquents chez les personnes atteintes du myélome multiple.

De plus, il y a une infection répétée au niveau du poumon. La maladie de Kahler peut également entraîner une tumeur de la bouche ou du pharynx. Les fractures spontanées se manifestent sans traumatisme, comme des brisements de vertèbres ou de la côte, suite à la destruction du tissu osseux. Cependant, certaines personnes sont capables de vivre tranquillement sans ressentir les symptômes.

Le traitement de la maladie de Kahler

Le diagnostic précoce de la maladie est indispensable pour pouvoir entamer un traitement adéquat. La chimiothérapie est souvent préconisée pour soigner la maladie de Kahler. L’échange plasmatique ou l’autogreffe de la cellule souche sont également envisageables. Toutefois, il faut noter que la surveillance de l’état des patients (taux de calcium, fonction rénale…) est primordiale, pour pouvoir stopper la multiplication des plasmocytes.

D’un autre côté, il est possible d’aider les patients à résister contre la maladie en les soumettant à un régime. Ce dernier doit être diététique afin de donner aux malades la force nécessaire pour surmonter la maladie. L’eau est aussi essentielle pour les personnes présentant le myélome, plus particulièrement pour ceux qui ont des problèmes rénaux. Enfin, les patients doivent s’efforcer à faire des exercices malgré les maux qu’ils peuvent ressentir à chaque mouvement. La marche et la natation sont principalement conseillées.

mercredi 8 juin 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages