Le massage ayurvédique pour décompresser

Le massage ayurvédique est considéré comme une médecine douce. Le massage ayurvédique est idéal pour décompresser.

Le massage ayurvédique, qu’est-ce que c’est ?

Toute maladie est due à un déséquilibre des forces énergétiques qui existent en nous. Tel est le principe de l’Ayurveda, une variété de médecine douce indienne. Les « doshas » sont les trois sortes d’énergie concernées par cette médecine. D’une manière concrète, ces énergies sont l’émotion, le physique et le mental. « Ayurveda » viendrait de l’association des mots sanscrit « ayur » ou longévité et « veda » ou science. Cette thérapie se définirait donc comme une « science de la longévité ». Les massages ayurvédiques requièrent l’usage de plantes et d’huiles essentielles. En Inde, ce type de massage est pratiqué quotidiennement pour se détendre et détoxifier le corps. Il se pratique également sur les enfants en bas âge pour fortifier leurs muscles et leur ossature.

Les principes du massage ayurvédique

Pour effectuer un massage ayurvédique, les praticiens stimulent l’un des 107 points de rencontre entre le corps et l’esprit. Le choix des régions à stimuler se fait en fonction de l’affection à traiter. La stimulation de ces points vitaux, également dénommés « Marmas », permet d’augmenter et d’équilibrer le « Prana » ou souffle vital. La durée des séances de massage varie entre 30 et 90 minutes. L’objectif de la thérapie est l’atteinte du bien-être du patient par l’amélioration de sa circulation lymphatique et sanguine, la réduction des tensions nerveuses ainsi que la décontraction de ses muscles. Ainsi d’une manière générale, cette thérapie permet d’augmenter et de performer le système immunitaire du patient.

Les différentes techniques de massages ayurvédiques utilisées

Le massage ayurvédique peut être pratiqué sur tout le corps ou uniquement sur une région spécifique. Le massage Pichauli ou massage à quatre mains est une des pratiques les plus utilisées. Le Jambira Pinda Sweda est une variété de massage ayurvédique combinée avec des herbes, du riz et du lait chaud. Le Siro Dhara consiste à masser le front du patient après y avoir appliqué un filet d’huile. La puissance de la friction et la durée de la séance sont fonction de l’affection à traiter. La technique du Pagatchampi consiste à masser uniquement les jambes du patient. Les frictions sont effectuées le long des jambes jusqu’au pli de l’aine. Le massage Apana Vayu se pratique sur les différentes articulations. Sa durée est d’environ 30 minutes.

Les bienfaits du massage ayurvédique

Au cours du massage Pichauli, les huiles essentielles associées au thym indien contribuent à hydrater et tonifier les tissus cellulaires. L’application de cette technique permet d’évacuer tout le stress et procure une sensation de bien-être et d’apaisement total au patient. Le massage Pagatchampi permet de favoriser la circulation sanguine et le drainage lymphatique. Par la même occasion, il optimise l’évacuation des toxines et favorise la relaxation du corps. À partir de trois mois de grossesse, ce massage est bienfaisant pour les femmes enceintes. Le massage Apana Vayu permet d’évacuer les toxines, de diminuer les raideurs articulaires, et d’augmenter l’amplitude des mouvements.

jeudi 1er septembre 2011 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages