Massage technique : Le massage cachemirien ou Kashmiri

Zoom sur le fondement et le déroulement du massage cachemirien afin de mieux connaître cette technique de massage.
Le fondement du massage cachemirien
Le massage cachemirien, également appelé « massage Kashmiri » est une pratique de massage pérennisée par la tradition shivaïte du Cachemire en Inde.

Le fondement du massage cachemirien

Le massage cachemirien, également appelé « massage Kashmiri » est une pratique de massage pérennisée par la tradition shivaïte du Cachemire en Inde. Il se fonde sur les techniques de yoga et les sciences du corps humain concernant les 108 marmas ou points énergétiques.

Ces points, s’apparentant un peu aux points réflexes en acupuncture, peuvent être palpés par une main experte et sont massés suivant des mouvements très précis pour qu’ils soient virtuellement reliés. Les points énergétiques ont une grande valeur spirituelle car ils mettent le corps et la conscience en relation. En effet, « marma » est un mot sanscrit désigne quelque chose de secret ou dissimulé.
Dans le massage cachemirien, le marma est le point de rencontre entre les cinq principes organiques qui sont les vaisseaux, les muscles, les os, les articulations et les ligaments. C’est sur les marmas que l’énergie vitale appelée « prana » demeure. La pratique demande une concentration totale tant de la part du massé que du masseur dans une atmosphère favorable à la méditation. Il est donc indispensable que le masseur soit une personne qui ait une connaissance approfondie du yoga et de ses préceptes.

Comment se passe une séance de massage cachemirien ?

Une séance de massage cachemirien se fait dans un endroit calme et épuré dénué de tout objet qui puisse déranger l’esprit. Elle dure au moins deux heures, ce qui nécessite une véritable expérience de la part du praticien. Le masseur se positionne en tailleur, c’est-à-dire assis sur ses jambes croisées tandis que le massé se situe dans son axe avec ses jambes de part et d’autre du corps du masseur de façon à ce que ce dernier ait un accès permanent à tout le corps sans bouger. Au cours de la séance, le masseur entame des mouvements continus d’une lenteur extrême tout en parcourant les marmas.

Il utilise à cet effet de l’huile chaude de sésame. Ses mouvements d’effleurage font rejoindre les marmas en couvrant la totalité du corps du massé. Il débute par la partie antérieure du corps du massé, en poursuivant par les deux parties latérales, en finissant par le dos après qu’il ait basculé le corps selon une technique très simple. Comme dans le yoga, la finalité de la séance est d’apporter une harmonie émotionnelle, mentale et corporelle.

Il utilise à cet effet de l’huile chaude de sésame. Ses mouvements d’effleurage font rejoindre les marmas en couvrant la totalité du corps du massé. Il débute par la partie antérieure du corps du massé, en poursuivant par les deux parties latérales, en finissant par le dos après qu’il ait basculé le corps selon une technique très simple. Comme dans le yoga, la finalité de la séance est d’apporter une harmonie émotionnelle, mentale et corporelle.

Les 108 marmas

108 marmas


mercredi 19 novembre 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages