Toutes les contre-indications du massage

Le massage est destiné à apporter la santé, le bien-être et la détente. De ce fait, on en oublie souvent les contre-indications qui ne sont pourtant pas à négliger.

Les contre-indications générales des massages

Tout d’abord, un massage thérapeutique doit être effectué par un spécialiste, et il est préférable d’avoir l’avis favorable du médecin traitant. Généralement, le thérapeute procède lui aussi un entretien de santé et des analyses médicales avant de commencer toute procédure. Aussi, tous ne peuvent pas s’adonner au massage bien-être. A chaque massage sa technique de massage.

Les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques ne doivent pas non plus se faire masser sans précautions, de même que celles qui présentent des plaies et des infections fiévreuses. Les plaies ouvertes pourraient s’infecter si elles sont touchées lors d’un massage, malgré toutes les mesures d’hygiène prises. Celles qui viennent de subir une intervention chirurgicale ne doivent pas être massées avant trois mois et il est déconseillé de masser les zones de traumatisme.

Enfin, il est proscrit de masser des personnes ayant des troubles circulatoires, et les jambes ne doivent pas être touchées pour celles présentant un diabète ou des varices.

Les contre-indications des massages pour les femmes enceintes, les bébés et les séniors

Les femmes enceintes sont vulnérables, mais peuvent pourtant bénéficier d’un massage qui leur procurera du bien-être. Il faut alors savoir qu’au cours des trois premiers mois de grossesse, le massage au niveau de la cheville est totalement proscrit. En effet, selon les lignes de la réflexothérapie, des nerfs à ce niveau sont reliés directement à l’utérus, et une forte pression pourrait entraîner une fausse couche. Par la suite, le ventre est une zone très délicate à ne pas masser.

Toutefois, certaines thérapeutes ciblent cette partie du corps pour inciter le bébé à trouver la bonne position pour l’accouchement, voire pour éviter un cordon circulaire. Cette pratique n’est pourtant pas sans risque et reste déconseillée. Quant aux bébés, ils sont souples, mais fragiles. Il est alors recommandé d’arrêter toute forme de massage s’ils tombent malades, s’ils sont fiévreux et bien entendu, après les repas.

Aussi, il faut savoir que certaines huiles essentielles ne sont pas bénéfiques pour les nourrissons. Avant d’effectuer un massage à l’huile, il est préférable de se renseigner auprès d’un aromathérapeute ou tout simplement auprès du pédiatre. Enfin, chez les seniors, les maladies des os les rendent très vulnérables et ces particularités doivent être connues des masseurs et des thérapeutes avant toute séance.

vendredi 9 décembre 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages