Massage technique : Massage coréen

Les rythmes de la vie quotidienne font de nous des sujets de tensions et de stress. Un moment de détente, pour le corps mais aussi pour l’esprit, est donc plus que nécessaire après nos dures journées de travail. Et pour dénouer et mobiliser nos articulations tendues par la fatigue, le massage coréen est une technique facile à adopter pour lâcher prise côté musculaire.

Le principe du massage coréen

Le massage coréen ou plutôt la relaxation coréenne vise à détendre progressivement par vibrations le physique et le mental du patient. Il consiste à faire propager dans le corps des ondes naturelles créées par le cerveau mais qui initialement sont provoquées par le thérapeute. La technique a pour objectif de dénouer les tensions et de relâcher les muscles et ce par seul procédé de vibration. Il n’y a donc pas d’appareils nécessaires ou de positionnement bien défini. La personne à masser doit juste s’allonger au sol et le praticien lui masse par petits mouvements des pieds à la tête en faisant des rotations sur les articulations.

Technique du massage coréen

Le massage coréen connaît deux phases : l’actif et le passif. Dans l’actif, les vibrations sont causées. La personne est donc secouée par le praticien dans le but de créer des ondes, des vibrations sur le corps.

Prenons l’exemple d’un massage coréen appliqué sur le bras. Le thérapeute étire le bras et le secoue dans le but de lui faire propager un mouvement sinusoïdal. Facile mais pas évident. En effet, le thérapeute doit être à l’écoute de son patient pour ne pas créer ni des ondes trop rapides (ayant pour effet de focaliser les ondes en une seule partie du corps qui en plus de n’avoir aucun effet sur le reste du corps pourra générer également des douleurs accentuées), ni trop lentes (ayant pour effet de léser les tissus environnants d’autant plus que les ondes continues et trop lâches causent des stress mentaux).

Puis s’ensuit le passif. Dans cette seconde phase, les vibrations initialement causées sont potentiellement conservées par le cerveau et une fois que l’on arrête les secousses, le cerveau produit le même type d’ondulation, ce qui est simplement relaxant. Dans notre cas de coréen sur le bras, on relâche brusquement après les ondulations provoquées le bras de la personne à masser et ce dernier ondule tout seul, et le reste du corps avec. La technique génère donc une relaxation profonde sans pour autant occasionner des conséquences douloureuses sur la partie à masser.

Par ailleurs, le massage coréen est un massage anatomique, c’est-à-dire qu’il ne se limite pas à des fins partielles mais au contraire affecte le corps en entier. Cela implique que le massage se fait à une fréquence dépendant de la masse corporelle du sujet et ne peut pas donc être défini d’une manière standard.

lundi 6 juillet 2009 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages