Dans quels cas les massages sont-ils interdits ou déconseillés ?

La massothérapie, plus connue sous l’appellation de massage est un ensemble de techniques qui aide à soulager certains maux et à se détendre. Pourtant, tout le monde ne peut pas se faire masser. Il existe des contre-indications qu’il convient de ne pas ignorer.

Les contre-indications absolues du massage

Le massage est une technique qui consiste à exécuter des mouvements manuels au niveau de la peau, des muscles, des ligaments ou des tendons de la personne massée afin d’améliorer son état de santé. Cependant, il est formellement interdit aux personnes souffrant de certaines maladies, comme l’hémophilie. Comme les personnes hémophiles possèdent peu de plaquettes qui aident à la coagulation du sang, un massage peut provoquer des petites blessures musculaires.

Le massage est également prohibé en cas de blessure. En effet, les coupures, les plaies ouvertes, les ampoules ou les rougeurs sont très sensibles au toucher et peuvent être très douloureuses en cas de contact brusque et fréquent.

Les personnes diabétiques, celles qui souffrent de problèmes cardiaques ou de maladies ayant un rapport avec le squelette et les os ne doivent absolument pas succomber à l’envie d’un massage. Il est également défendu de recourir à une telle pratique lorsqu’on se trouve dans un état fiévreux, car le massage ne fera qu’augmenter la température du corps.

La massothérapie est aussi à éviter en cas de phlébite. En effet, il est fort probable que le caillot sanguin observé dans la veine affectée par cette pathologie soit délogé par le massage et drainé par le sang vers d’autres endroits de l’organisme, comme les poumons ou le cœur.

Quand est-ce que le massage est seulement déconseillé ?

Dans d’autres circonstances, le massage est déconseillé pour le bien-être de l’individu. À titre d’exemple, il est préférable d’éviter le massage après un repas, car cela risque de perturber le processus normal de la digestion. La massothérapie n’est pas non plus idéale pour une personne souffrant d’une maladie de la peau. En effet, à défaut d’utiliser les bons produits, le masseur peut être exposé à des risques de contagion.

D’autres circonstances de la vie quotidienne peuvent aussi contraindre un individu à ne pas recourir au massage. Durant les trois premiers mois de grossesse, les pressions au niveau des jambes sont à éviter. Il est également déconseillé d’exercer des pressions au niveau de l’abdomen durant les deux premiers jours d’un cycle menstruel, car une stimulation de la circulation sanguine rend les règles encore plus abondantes.

jeudi 7 novembre 2013 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages