Massage pour les seniors : que des bienfaits !

Le massage gériatrique doit agir à la fois sur le corps et sur l’esprit. Le masseur prend en compte les particularités d’un corps vieillissant afin que la personne massée puisse profiter pleinement des bienfaits d’une séance de massage.

Les bienfaits du massage pour les seniors

Outre le bien-être physique que procure le massage, les seniors en tirent aussi une détente psychique. Ils prennent à nouveau conscience de certaines parties de leur corps qui ne sont pas souvent sollicitées, ce qui, à terme, améliore leur équilibre et leur permet d’avoir plus d’assurance. Ils redécouvrent leur corps et apprennent à le réapprivoiser. Le massage gériatrique permet d’atténuer les douleurs articulaires et musculaires, et agit sur les différents troubles liés à l’âge, tels que l’arthrite, la tendinite, la détérioration des os ou encore les problèmes respiratoires.

L’effet apaisant qui se dégage des séances de massage favorise l’acceptation de soi et prévient les risques de dépression, de désespoir, de déception ou d’impuissance. La séance de massage est bien souvent un moment de partage. Complètement détendu, le receveur peut se livrer à des confidences, sachant que le masseur est à l’écoute de ce qu’il dit, mais aussi de la moindre tension accumulée au niveau du corps. Une fois que le lien de confiance a été créé et que le massé a la certitude de pouvoir compter pleinement sur son praticien, la séance a toutes les chances de se terminer sur une relaxation complète.

Les particularités du massage gériatrique

Le massage gériatrique est donc axé sur le corps et sur l’esprit. La personne massée a besoin d’une attention toute particulière pour que la séance soit productive. Cette attention commence par la manière de l’installer sur la table de massage. L’objectif est d’avoir une bonne position pour éviter de changer plusieurs fois durant la séance. Les conditions physiques du receveur sont aussi à prendre en compte. S’il est en chaise roulante, il se peut que la séance se déroule sans qu’il ait à la quitter.

Si la personne âgée n’a plus entièrement l’usage de ses mains ou de ses jambes, une attention particulière sera portée à ces zones. L’objectif est de stimuler les sensations et d’améliorer la circulation sanguine.

Le masseur doit tenir compte du fait qu’il est peut-être la seule personne qui ait encore un contact humain avec le receveur. Il doit donc faire en sorte que ce contact se déroule au mieux sans créer de gêne pour le massé.

jeudi 2 avril 2015 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages