Bien-être et relaxation : la méditation

La méditation procure un esprit paisible soulagé du stress et des soucis au quotidien. Elle permet à ses pratiquants de se ressourcer et de maintenir également le corps en bonne santé. Débutants, découvrez les différentes étapes de la méditation.

Environnement et posture adéquats pour la méditation

La méditation peut se pratiquer n’importe où et à n’importe quel moment de la journée à condition de disposer d’une pièce bien tranquille où vous ne serez pas dérangés, de fixer un délai déterminé pour la méditation et de s’y tenir. La constance constitue un des facteurs clés pour réussir la méditation. Agrémentez votre pièce silencieuse de quelques accessoires pour favoriser une ambiance zen : bougies, encens ou musique de fond discrète. Enlevez vos chaussures avant d’entrer dans la pièce, portez des vêtements amples et bien confortables.

Pour la méditation proprement dite, adoptez une posture où vous vous sentez à l’aise : la position traditionnelle du lotus sur un coussin bien ferme, la position demi-lotus, à genoux sur le coussin ou assis sur une chaise sans s’adosser. La bonne position consiste à garder son dos bien droit, les reins légèrement cambrés, les épaules relâchées, les mains en coupe placées à 6 cm environ sous le nombril. Les yeux sont généralement tenus mi-clos durant la séance de méditation, le regard se porte tout simplement à 1 m devant son corps sans être fixe.

Préparation et méditation

La méditation débute par la relaxation : allongé sur le dos, les yeux fermés, respirez doucement par le nez. Gonflez le ventre durant l’inspiration et relâchez le ventre à l’expiration. Sentez l’appui et le poids des membres de votre corps sur le sol. Pensez à vos orteils, sentez-les, imaginez-les déployés. Procédez de même pour les jambes, les reins, le dos, la nuque, les bras et les doigts. Vous devriez vous sentir parfaitement détendu après cette séance. Ouvrez les yeux, portez votre regard sur un point au plafond et redressez-vous. Mettez-vous dans la posture choisie.

Concentrez-vous en premier lieu sur votre souffle : inspirez avec le nez et le ventre et expirez l’air avec le bas du ventre. La respiration devient peu à peu légère. Laissez les pensées aller et venir sans se concentrer sur une pensée précise, observez-les sans porter aucun jugement, et laissez-les s’éloigner. Le but à moyen et long terme consiste à ne penser à rien. Lorsque vous avez des difficultés à freiner vos pensées et que les soucis émergent, concentrez-vous de nouveau sur votre souffle ou récitez plusieurs fois un mantra qui peut être un mot, un son, une phrase ou une citation.

lundi 8 août 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages