La méthode Feldenkrais

Dans les années 30, l’ingénieur Moshe Feldenkrais affirmait, à propos de nos schémas de comportement, que rien n’est permanent si ce n’est notre conviction de les envisager comme tel. Il décida de mettre au point une méthode pour trouver le geste juste, afin de n’engendrer ni tension ni douleur en le réalisant. Reposant sur des principes d’arts martiaux, sa méthode relève d’un même objectif : un effort minimal pour un effet maximal.

La théorie de Feldenkrais

La théorie Feldenkrais est centrée sur la mobilité entre les différents segments du corps. Elle utilise certaines stratégies simples d’auto éducation pour améliorer cette mobilité. Avec des exercices menés librement ou induits par les manipulations d’un praticien, la méthode permettrait d’améliorer la flexibilité et la mobilité du cou, des jambes, du dos, des hanches, et de développer une meilleure perception sensorielle. La capacité d’écoute de soi-même en relation avec l’environnement, la réduction de la douleur et de l’inconfort causés par les problèmes neuromusculaires, ainsi qu’une plus grande efficacité des mouvements seraient ainsi possibles. Selon Moshe Feldenkrais, il s’agit d’entraîner un changement profond et bénéfique de l’image de soi et de sa réalisation.

La méthode Feldenkrais est une éducation somatique qui ne consiste pas à « corriger » quelqu’un, mais à l’engager dans un processus de découverte lui permettant de retrouver sa propre fonctionnalité. Cette méthode peut se pratiquer individuellement ou en groupe. En rencontre individuelle, le sujet demeure habillé et s’allonge sur une table. Le praticien le guide manuellement dans un jeu de mouvements précis : il soulève lentement la tête, le torse, les jambes, des bras. Certains mouvements peuvent s’effectuer debout ou assis selon les besoins de la personne. En rencontre de groupe, le praticien dirige des séquences ou combinaisons de mouvements variés, voir inhabituels pour amener les individus à prendre conscience de leur rigidité et à bouger autrement.

La méthode Feldenkrais : applications thérapeutiques

La méthode Feldenkrais n’est pas indiquée pour soigner un problème de santé spécifique, mais elle peut servir d’approche complémentaire pour plusieurs affections. Elle est souvent indiquée pour prévenir certains malaises, les réduire ou éviter qu’ils dégénèrent. Elle aide surtout à la réadaptation fonctionnelle à la suite d’une blessure ou d’une opération, elle améliore la perception corporelle des patients souffrant de troubles de l’alimentation, elle améliore également la qualité de vie des personnes frappées par des troubles musculosquelettiques. Selon Feldenkrais, un fonctionnement moteur incomplet ou entravé laisse des marques sur toutes les fonctions biologiques, comme la respiration ou la digestion et même sur la façon de faire l’amour ou de se comporter en société.

Il existe plusieurs associations professionnelles d’enseignants de Feldenkrais à travers le monde. En France, Feldenkrais France a été fondée en 1987 et regroupe tous les enseignants et praticiens de la Méthode Feldenkrais. Ils sont habilités à enseigner la Prise de Conscience par le Mouvement et l’Intégration Fonctionnelle. À partir de ce mois de juin 2010, des stages sont proposés pour ceux qui veulent s’initier à cette méthode. Par exemple, les 4, 5 et 6 juin à Saint Georges d’Orques, le thème du stage sera « Corps et peinture en mouvement : s’inspirer et se libérer du motif ». Ceux qui habitent Paris, pourront se rendre dans le 4e pour assister au stage « Retrouvez des pieds légers pour une marche dynamique » le 12 juin prochain.

mardi 8 juin 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages