L’Olfactothérapie® ou la thérapie par les odeurs

Initié par le thérapeute et énergéticien Gilles Fournil en 1992, l’Olfactothérapie® repose sur l’odorat, ce sens souvent oublié par les autres types de thérapies. Quels sont ses principes et ses bienfaits ? Zoom sur ce concept qui fait du bien.

L’Olfactothérapie® : les bases et principes

Loin d’être une énième forme de thérapie dans la longue liste que compte déjà la médecine douce, l’Olfactothérapie® tente de confronter l’homme à lui-même. Parce que nous avons tous des traumatismes, des pensées et sentiments que nous tentons de refouler par tous les moyens, des problèmes de phobie ou d’addiction, cette thérapie nous propose de remédier à notre mal-être profond grâce à l’odorat, et surtout au pouvoir des odeurs sur nos émotions.

Outre l’aromathérapie, les huiles essentielles sont aussi utilisées dans le cadre de l’Olfactothérapie®. En effet, on a souvent tendance à associer un évènement à une odeur précise. Chaque fois que l’on sent cette odeur, on se remémore l’évènement en question. Dans ce cas précis, l’odeur des huiles nous confronte à notre souffrance. Le but n’est pas de nous faire encore mal, mais plutôt de nous réconcilier avec notre passé et de nous guérir afin que les évènements blessants ou traumatisants n’affectent plus notre présent. Au final, on se réconcilie avec soi-même et on entretient de meilleures relations avec les autres.

Déroulement d’une séance d’Olfactothérapie®

Telle une consultation chez le psychologue, une séance d’Olfactothérapie® se déroule en étant allongé sur une banquette et les yeux fermés. L’idée est de se remémorer des souvenirs et de se concentrer là-dessus. Chaque huile essentielle permet d’isoler une émotion et un évènement. Ce qui permet de mieux identifier la source du mal-être qui habite le patient. Notons que cette thérapie peut faire intervenir plus de 70 huiles essentielles.

Bien que chaque huile essentielle possède déjà des connotations dans la croyance populaire, la perception de chaque odeur varie toujours d’une personne à l’autre. Des mouvements de kinésithérapie effectués par le pratiquant peuvent accompagner la séance. Une pratique régulière devrait permettre de restaurer un certain équilibre psycho-émotionnel, aider le patient à mieux se connaître et à s’accepter.

mardi 1er mai 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages