L’ordre et le bien-être

Si chez certaines personnes, être ordonné est tout à fait naturel, chez d’autres, il faut faire appel à un grand effort pour y arriver. Il faut alors savoir que, sans devenir maniaque, l’ordre peut contribuer au bien-être.

Être ordonné, une habitude à prendre

Vous avez probablement tous entendu ou prononcé la phrase suivante : « va ranger ta chambre ! » Destinée surtout aux enfants et aux adolescents, il s’agit de leur inculquer une habitude qu’ils garderont toute leur vie. L’on argumente également ce besoin d’ordre par le fait qu’il permettra à tout un chacun d’ordonner également son esprit, et par la même occasion, il permet dès le plus jeune âge à apprendre à s’organiser, concept qui sera utile dans le milieu professionnel, dans la gestion de la maison et dans de nombreuses circonstances pouvant ultérieurement se présenter.

Être ordonné contribue à réduire le stress au quotidien

Certaines personnes s’en sortent très bien dans le désordre. Cela signifie que, malgré le fait que rien n’ait de place particulière, elles s’y retrouvent et retrouvent toujours ce qu’elles cherchent. Toutefois, inconsciemment, toutes ces affaires éparpillées, ces données non hiérarchisées et non classées demandent beaucoup d’effort pour la mémoire et la concentration, un effort qui peut s’avérer inutile et qui peut se résorber par un peu plus d’ordre. Ainsi, pour ne pas faire travailler les méninges plus qu’il n’en faut, la solution réside dans une pièce rangée et des techniques d’organisation pratiques et simples. Ne vous embêtez plus à chercher vos clés, vos documents ou vos habits, et ne vous embourbez pas de listes infinies à faire et à refaire au moment nécessaire. Apprenez à tout classer dès le moment opportun afin de ne pas faire deux fois les mêmes choses.

Être ordonné, un signe de bonne organisation et d’hygiène

Bien que cela ne soit pas forcément lié, il n’est pas rare que le désordre soit relié au manque d’hygiène. En effet, lorsque tout est en tas, la paresse guette souvent au moment de nettoyer. C’est l’effet visuel du « sens dessus dessous » qui réduit généralement la motivation. Comme il a été dit précédemment, le désordre peut également refléter un désordre psychologique. Si cela ne semble pas concrètement affecter dans le quotidien, dans le milieu professionnel, cela pourrait être mal perçu puisque l’utilisation de votre temps ne sera pas optimisée. Ainsi, quoi qu’en en dise, l’ordre est toujours mieux que le désordre, quelles que soient nos performances et nos capacités à l’affronter.

vendredi 10 février 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages