L’ostéoporose

Médicalement parlant, on entend par Ostéoporose la maladie diffuse du squelette. Elle est caractérisée par la fragilité progressive de ce dernier due à la dégénération de la masse osseuse. Ce point fait de cette pathologie un facteur de risque de fracture osseuse.

Médicalement parlant, on entend par Ostéoporose la maladie diffuse du squelette. Elle est caractérisée par la fragilité progressive de ce dernier due à la dégénération de la masse osseuse. Ce point fait de cette pathologie un facteur de risque de fracture osseuse.

Les symptômes de l’ostéoporose

Souvent qualifiée de « maladie silencieuse », l’ostéoporose ne présente aucun signe externe ni des douleurs internes. Les procédures de diagnostiques deviennent complexes car la maladie ne s’affiche qu’en cas de fracture et on le dépiste seulement à partir d’un résultat radiographique d’une fracture.

Compte tenu de son aspect asymptomatique, quels genres de personnes risquent-ils d’être atteints d’ostéoporose ?

En général, l’ostéoporose touche les personnes âgées, car plus on vieillit plus la masse osseuse diminue et devient fragile. Et encore ! Elle est plus fréquente chez les femmes que les hommes et très rarement chez les enfants. La carence hormonale chez les femmes en menopause est un des facteurs favorisant la dégénération de la masse osseuse, ce qui fait des femmes la cible de cette maladie. On évalue à présent une femme sur trois et un homme sur douze souffrant de l’ostéoporose. L’acquisition de l’ostéoporose pourrait être d’ordre génétique (hérédité), nutritionnel (carence en Ca et Vitamine D) et environnemental (insuffisance des activités physiques).

Les préventions et traitements attribués à l’ostéoporose.

L’ostéoporose engendre toujours des cassures ou fractures des os qui pourraient s’avérer très graves. En prévention comme en traitement, le but est donc de minimiser la destruction osseuse et d’éviter toute sortes de chute pouvant résulter une fracture.

La prévention la plus importante est d’ordre diététique, et ceci va tout au long de la vie. Il est primordial pour tous d’avoir un bon apport alimentaire, plus précisément en calcium et en vitamine D pour la bonne constitution et densification des os. On constate pourtant que chez les personnes âgées, le manque d’appétit est de plus en plus constant et afin de compenser les manques, on doit leur administrer des suppléments médicamenteux.

La pratique régulière des activités physiques (la musculation, la marche, jardinage…) sont à conseiller.

L’exposition au soleil est nécessaire pour la de fabrication des vitamine D par les cellules de la peau.

Et enfin pour les femmes ayant des troubles de ménopause, un traitement compensant la carence hormonale est à voir.

Etant répertoriée parmi les maladies chroniques, le traitement de l’ostéoporose se fait à long terme et varie suivant le cas. Il est donc à noter que pour tous traitements médicaux, seuls les médecins pourront définir le traitement le plus approprié à chaque patient, n’hésitez pas à les consulter pour éviter toutes contre indications.

lundi 20 octobre 2008 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages