L’ozonothérapie : une thérapie à large champ d’action

L’ozonothérapie est une thérapie qui fait intervenir l’ozone médical. L’ozone désigne un gaz fortement actif et très toxique, surtout quand il se trouve à forte concentration. Néanmoins, différents effets thérapeutiques ont été rapportés suite à l’utilisation de ce gaz.

L’ozone, gaz à multiples effets thérapeutiques

L’ozone médical possède un potentiel détoxifiant. En effet, il stimule l’excrétion de produits toxiques par les organes éliminatoires. Par le phénomène respiratoire, ces résidus peuvent être écartés. Il est très efficace pour éliminer les métaux lourds. Il possède également une propriété anti-infectieuse. Il élimine les microorganismes tels que les bactéries et les virus, les levures et les parasites. Il stimule le système immunitaire, plus particulièrement en cas d’infection chronique. Il stimule également le métabolisme général, surtout le fonctionnement du système nerveux.

En outre, l’ozone est un parfait oxygénant. Il fournit donc de l’oxygène à l’organisme, et permet d’apporter à la cellule l’énergie nécessaire pour son fonctionnement. D’autre part, l’ozone est un antioxydant qui élimine les radicaux libres qui s’attaquent à l’organisme. Il permet par conséquent de lutter contre les tumeurs. À part cela, ce gaz régularise la circulation sanguine et induit la régénération des différentes couches de tissus. Il garantit par conséquent l’élasticité des tissus et le retardement du processus de vieillissement.

Les principales voies d’administration

L’ozone utilisé à des fins médicales est mélangé avec de l’oxygène pur dans le but de diminuer la concentration du gaz dans le corps au cours du traitement. Dans certains cas, afin d’améliorer la qualité de la peau, le corps est enveloppé par l’ozone. On parle d’ « ozone enveloppement ». Mais il peut également être mélangé avec de l’eau ou de l’huile essentielle. L’eau ozonée peut être utilisée en injection intraveineuse, intra-artérielle ou intramusculaire.

Quelques fois, le mélange d’ozone et d’oxygène est insufflé par voie rectale, et atteint l’intestin. L’insufflation fait intervenir un appareil qui contrôle aussi bien les concentrations que les volumes de gaz administrés. De ce fait, il est rapidement diffusé au niveau de l’organisme. Dans les cas de traitement externe, pour les affections dermiques par exemple, l’ozone est mis en contact direct avec la peau. L’huile ozonée convient le plus à cet effet. Sinon, il est possible de faire une inhalation après barbotage dans l’eu pour éviter les désagréments, car l’ozone ne peut pas être respiré vu sa toxicité. Les effets de l’ozonothérapie sont rapidement observables.

mercredi 6 juillet 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages