Pandémie de grippe A ou pandémie de profit ?

2000 personnes contractent la grippe porcine et tout le monde veut déjà utiliser un masque.

25 millions de personnes ont le SIDA et personne ne veut utiliser de préservatif...

L’IRONIE SOUS SON PLUS BEAU JOUR

Pandémie de profits

Quels intérêts économiques se cachent derrière le grippe porcine ?

Dans le monde, chaque année, des millions de gens meurent victimes de la malaria alors qu’une simple moustiquaire pourrait les sauver.

Les journaux ne parlent pas de cela !

Dans le monde, chaque année, 2 millions d’enfants meurent de diarrhées alors qu’un simple sérum à 25 centimes pourrait les sauver.

Les journaux ne parlent pas de cela !

La rougeole, la pneumonie et autres maladies provoquent la mort de 10 millions de personnes chaque année. Celles ci pourraient être sauvées grâce à des vaccins peu onéreux.

Les journaux ne parlent pas de cela !

Mais il y a près de 10 ans quand a surgi la célèbre grippe aviaire...

...les journaux du monde entier nous ont inondé d’informations...

Une épidémie, la plus dangereuse de toutes...Une Pandémie !

On ne parlait que de la terrible maladie des volailles.

Malgré tout, la grippe aviaire n’a causé la mort que de 250 personnes em 10 ans...soit 25 morts par an.

La grippe ordinaire tue chaque année un demi-million de personnes. Un demi-million contre 25.

Juste une seconde : Pourquoi a-t-on autant parlé de la grippe aviaire ?

Parce que derrière ces poulets, il y avait un “coq”, un coq avec une grande crête.

Le groupe pharmaceutique multinational Roche avec son célèbre Tamiflu, a vendu des millions de doses aux pays asiatiques.

Bien que le Tamiflu soit d’une efficacité contestée, le gouvernement britannique en a acheté 14 millions de doses pour protéger sa population.

Avec la grippe aviaire, Roche et Relenza, les deux plus gros groupes pharmaceutiques fabricant les antiviraux, ont gagné des millions de dollars de bénéfices.

- Hier avec les poulets, aujourd’hui avec les porcs.

- Oui, aujourd’hui a commencé la psychose de la grippe porcine. Et tous les journaux du monde entier ne parlent que de ça...

- On ne parle déjà plus de la crise économique ni des torturés de Guantanamo...

- Seulement de la grippe porcine, la grippe des cochons...

- Et je me demande : si derrière les poulets il y avait un “coq”... derrière les cochons... n’y aurait-il pas un "gros porc" ?

L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences est détentrice du brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est rien de moins qu’un personnage sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de George Bush (ça va mieux en le disant), stratège de la guerre contre l’Irak...

Les actionnaires de Roche et de Relenza se frottent les mains, heureux des ventes millionnaires du controversé Tamiflu.

La véritable pandémie est celle du profit, des profits énormes de ces mercenaires de la santé.

Je ne renie pas les mesures de précautions nécessaires qui sont prises par les différents pays.

Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que nous l’annonce les médias, si l’Organisation Mondiale de la Santé (dirigée par la chinoise Margaret Chan) se soucie autant de cette maladie, pourquoi ne pas la déclarer comme étant un problème de santé publique mondiale et autoriser la fabrication de médicaments génériques afin de la combattre ?

Faire abstraction des brevets de Roche et de Relenza et distribuer gratuitement des médicaments génériques à tous les pays, principalement aux pays pauvres serait la meilleure solution.

Faites passer ce message à un maximum de gens comme s’il s’agissait d’un vaccin, pour que chacun connaisse la réalité de cette "pandémie" car les médias, naturellement, ne divulguent que ce qui intéresse leurs sponsors.

Dr. Carlos Alberto Morales Paitán, Pérou

lundi 14 septembre 2009

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages