Connaissez-vous la photothérapie ?

Très connue de nombreuses victimes du psoriasis, la photothérapie est une méthode de soin alternative qui fait appel à l’usage des rayons ultraviolets pour soigner diverses affections de la peau. Cette méthode est à différencier de la luminothérapie qui est une branche de la psychologie ayant pour objectif de soigner la dépression, hivernale notamment.

Les différentes caractéristiques de la photothérapie

Avant tout, il faut savoir que la photothérapie est une discipline dont la pratique est uniquement réservée au personnel médical, au dermatologue plus particulièrement. Il faut en effet manipuler les rayons d’UVA et d’UVB dans l’objectif de guérir des affections de la peau, parmi lesquels le psoriasis et les cellules précancéreuses. On peut également parler de photothérapie dans d’autres soins faisant appel aux sources lumineuses, comme le laser.

Le mode d’action de la photothérapie se base sur l’hypersensibilisation de la zone malade de la peau afin de faciliter sa desquamation. Pour ce faire, on applique avant la séance un médicament qui accroit la sensibilité de la peau, et on effectue par la suite un bombardement aux UVA. Pour des maladies tolérables, mais incommodantes comme le psoriasis, le rayon UVB est suffisant pour le traitement. Durant le traitement aux UVA, le patient doit obligatoirement porter des lunettes de protection.

Les avantages de la photothérapie

En dehors du psoriasis et des cellules précancéreuses (les kératoses par exemple), on peut soigner de nombreuses maladies de la peau par photothérapie, par exemple la maladie de Bowen ou encore les carcinomes baso-cellulaires et même l’eczéma. Le traitement permet une action ciblée sur la peau et diminue le recours aux substances médicamenteuses chimiques, souvent éprouvantes pour le corps.

L’autre avantage de la photothérapie est de limiter au maximum l’apparition des cicatrices blanches qui apparaissent habituellement après desquamation de la peau (comme lorsqu’une blessure cicatrise). En cas de traitement prolongé, il est possible de s’équiper d’une unité de photothérapie mobile, à utiliser sous contrôle médical bien entendu. Parmi les risques de la photothérapie, on peut citer le vieillissement accéléré de la peau dû à l’usage des rayons ultraviolets. La probabilité d’avoir un cancer de la peau plus élevé est également à craindre pour les personnes les plus sensibles.

lundi 30 juillet 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages