La névrose phobique : un trouble psychologique qui fait … peur

La névrose phobique est un trouble psychologique caractérisé par une peur irraisonnée d’un être vivant ou inanimé. Plus d’informations sur ce trouble à même de nuire au bien-être et à la santé.

Caractéristiques de la névrose phobique

La névrose phobique est un trouble psychologique caractérisé par le déclanchement instantané d’une peur incontrôlable en présence d’un être vivant, un objet ou encore une situation quelconque. Comme son nom l’indique, la névrose phobique est totalement une névrose. Autrement dit, l’esprit de la victime n’est pas détaché de la réalité. L’individu est conscient du fait qu’il souffre d’une crise psychologique. Pourtant, il est incapable par lui-même de vaincre ses peurs malgré la volonté et l’effort.

La psychanalyse affirme que la phobie dérive d’une éducation parentale faisant d’un objet, une situation ou encore un animal un danger menaçant pour l’enfant. Ces informations sont refoulées dans l’inconscient et deviennent des phobies. Il arrive également qu’un individu identifie de manière inconsciente ses peurs et angoisses à un objet, un animal ou encore à une situation. L’individu peut entrevoir cette identification à travers ses rêves, du moins lorsqu’il arrive à s’en souvenir au petit matin. A la vue de ces représentations dans le monde réel, le troublé est victime d’une prise de panique incontrôlable.

Types de phobies et traitement de la névrose phobique

L’élément déclencheur de la peur varie d’une personne victime de la phobie à une autre. En d’autres termes, les phobies se déclinent en mille et une variantes. Les phobies les plus fréquentes sont entre autres l’achluophobie ou la peur de l’obscurité, l’agoraphobie ou la peur de l’espace public, l’arachnophobie ou la peur des araignées, l’ophiophobie ou la peur des serpents, … Il existe également des phobies plus insolites à l’instar de l’émétophobie ou la peur de vomir, l’anuptaphobie ou la peur de ne pas trouver l’âme sœur, la phobophobie ou la peur d’avoir peur. Cette dernière est fréquente chez les phobiques désirant vaincre leur peur.

La névrose phobique ne nécessite généralement pas de prise en charge psychologique. Elle est toutefois nécessaire lorsque la phobie nuit à la bonne marche du quotidien de l’individu. C’est d’ailleurs le cas pour les personnes victimes de la peur de la foule, la peur des espaces confinés ou la peur du ridicule. Le traitement se fait par l’élimination des peurs refoulées de la personne par la psychanalyse ou encore l’hypnose. Le thérapeute peut également prescrire des antidépresseurs pour la prévention des crises de nerfs chez les personnes phobiques.

samedi 31 octobre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages