La photothérapie

Terme issu du grec phôs : lumière, et thérapéia : traitement, la photothérapie est une méthode de traitement permettant, grâce à l’utilisation de la lumière blanche ou colorée, de traiter des affections comme les dépressions saisonnières luxthérapie,

Terme issu du grec phôs : lumière, et thérapéia : traitement, la photothérapie est une méthode de traitement permettant, grâce à l’utilisation de la lumière blanche ou colorée, de traiter des affections variées, comme les dépressions saisonnières (luxthérapie), les douleurs et les troubles circulatoires des extrémités (utilisation des rayons infrarouges).

L’exposition à la lumière bleue (une des longueurs d’onde de la lumière solaire) est employée dans le traitement de l’ictère (jaunisse) du nouveau-né. En cas de troubles de cicatrisation, les rayons infrarouges favorisent le processus de cicatrisation cutanée.

L’utilisation des rayons infrarouges et des rayons ultraviolets (habituellement non considérés comme des rayons lumineux) rentre également dans le cadre de la photothérapie. La source de lumière utilisée est soit la lumière solaire (elle porte alors le nom d’héliothérapie) soit la lumière artificielle.

Applications de photothérapie

Des recherches récentes tendent aussi à prouver que la photothérapie est efficace dans les cas suivants : régulation du sommeil, guérison des dépressions saisonnières, fatigue chronique, troubles de l’appétit (y compris boulimie, anorexie), lutte contre les effets du décalage horaire, baisse de la libido en hiver, troubles prémenstruels, baby blues.

Technique de photothérapie

La photothérapie fait appel à des lampes d’au moins 5000 lux. Une filtration des rayons ultraviolets doit être respectée. D’autre part, cette photothérapie est conseillée avant huit heures du matin. Il est habituellement conseillé aux patients de rajouter à cette exposition d’une heure à 5000 lux, une exposition d’une demi-heure à 10 000 lux. Ainsi, environ 60 à 70 % des patients ont vu une amélioration de leur vie quotidienne, ce qui se traduit par une activité physique augmentée et facilitée.

La photothérapie à domicile

Depuis quelques années, la luminothérapie s’est largement développée ainsi que l’utilisation des lampes de luminothérapie, mais attention, certaines lampes peuvent être dangereuses si elles ne respectent pas certaines normes fixées par le Centre pour la Thérapeutique Environnementale (CET).

Il faut donc faire attention à ce que la lampe n’envoie pas plus de 10000 lux. Les lampes blanches sont préférables aux colorées. La lampe doit être équipée d’un filtre bloquant les UV. La température ne doit pas dépasser 4.000 Kelvin (afin de permettre une utilisation confortable). Une taille da lampe d’une surface minimum de 74 cm2 est préférable pour garantir une exposition optimale.

Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à consulter son médecin. Ainsi renseigné, il ne reste plus qu’à vous exposer et à profiter pleinement des bienfaits de la lumière.

lundi 2 février 2009 , par Fanny Sylvestre - administratrice

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages