Phytothérapie : Les bienfaits du Ginkgo Biloba

Le Gingko Biloba est un arbre mythique des pays orientaux. Il est particulièrement connu pour ses nombreuses vertus phytothérapiques. Aujourd’hui, cet arbre est cultivé en Chine, en Corée, aux États-Unis et dans le sud de la France.

Description du ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est une plante originaire de l’Extrême-Orient, très utilisée dans la phytothérapie. L’espèce biloba est la dernière représentante de la famille des sept ginkgoacées connues. Ce « fossile vivant » est apparu il y a plus de 300 millions d’années et se trouve être le plus vieil arbre de la planète. Il poussait déjà à une époque antérieure à celle des dinosaures. Il s’agit d’un arbre dioïque, présentant un genre mâle et un genre femelle, et pouvant atteindre 40 m de hauteur avec des feuilles mesurant entre 5 et 15 cm de longueur. Seule la femelle produit des fruits mesurant généralement 3 à 4 cm de longueur, ce sont eux qui contiennent des graines.

Les propriétés du ginkgo biloba

Bien que ses graines soient appréciées en Asie, pour leurs vertus aphrodisiaques, ce sont les feuilles du ginkgo biloba qui sont utilisées dans la phytothérapie. Ces feuilles sont composées de ginkgolides, de sucres, de stérols et de flavonoïdes tels que de ginkgétol. Les principes actifs du ginkgo biloba sont efficaces dans de nombreux traitements liés aux troubles circulatoires. Il peut notamment être utilisé comme anti-inflammatoire, dans la lutte contre le vieillissement, pour améliorer les fonctions cognitives et la mémoire, pour soulager les douleurs musculaires, ou pour lutter contre les rejets en cas de greffe. Les extraits de ginkgo biloba sont également consommés pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer au stade précoce.

Traitement au ginkgo biloba : les précautions à prendre

La consommation de ginkgo biloba à des fins phytothérapiques ne présente que de rares effets secondaires indésirables : allergie cutanée, maux de têtes et vertiges ou troubles gastriques. Cependant, selon les personnes, certaines précautions doivent être prises afin d’éviter les complications. Ainsi, la prise de ginkgo biloba est déconseillée aux patients atteints d’hémophilie, et dont le sang présente des problèmes de coagulation. Car les principes actifs du ginkgo fluidifient le sang. De plus, il faut également veiller à ce que la consommation de ginkgo ne s’ajoute pas à la prise d’autre médicament ou plantes telles que l’ail ou le ginseng, qui présentent des propriétés similaires au niveau du sang.

mardi 8 juin 2010 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages