Phytothérapie - Utilisation et bienfaits du pois rouge

Le pois rouge ou liane réglisse est une plante appartenant à la famille des fabacées. Elle est utilisée pour fabriquer des colliers, des bracelets et des chapelets. À part cela, elle possède des vertus thérapeutiques non négligeables.

Les caractéristiques du pois rouge

Le pois rouge désigne une liane grimpante appelée Abrus precatorius. La liane présente des feuilles composées de folioles. Elles sont disposées de manières alternes sur la tige. Les fruits sont des gousses dans lesquelles les graines, de petites tailles, sont enveloppées. Certaines variétés peuvent être de couleur rouge ou blanche. Elles se caractérisent par la présence d’une partie de couleur noire dans la zone près du hile. La graine contient des substances toxiques qui peuvent provoquer une paralysie ou une asphyxie. Dans certains pays, les graines sont bouillies afin d’enlever les toxines avant de les utiliser.

La graine de la liane réglisse a comme molécule active l’abrine. Elle est aussi riche en glyurcyrrhizine, en tannins et en alcaloïdes. Elle contient entre autres de la saponine, du triterpène et de l’anthocyane. Elle renferme également du mucilage et de l’amidon. Des éléments tels que le potassium, le sodium, le calcium, le magnésium, le zinc, le manganèse, le cuivre ainsi que le fer sont également présents dans la plante.

Indications d’utilisation du pois rouge

La partie aérienne de la plante est utilisée pour guérir les diarrhées. Le pois rouge est également indiqué pour lutter contre la dysenterie, la leucorrhée et la gonorrhée. La racine et la feuille sont, en outre, émétiques, astringentes et diurétiques. Elles sont préconisées pour soigner les infections cutanées, les blessures et les ulcères. Elles traitent en plus la toux, les inflammations et les douleurs de la région pectorale. De plus, la macération de feuille et de racine de pois rouge permet de traiter la conjonctivite chronique.

Le pois rouge est capable de lutter contre l’hypertension artérielle. Dans ce cas, faites une décoction de jeunes rameaux et d’écorce de pois rouge avec le Musanga cecropioïde ou parasolier, en usage interne. Les graines sont purgatives et aphrodisiaques. Une pâte de graines permet de soulager la sciatique. D’autre part, elle s’avère efficace pour soulager les épaules rigides, les paralysies, les plaies, l’alopécie, l’hyperdipsie, l’asthme et la leucoderme. Elle est également employée pour faire baisser la fièvre et pour traiter l’asthme et la stomatite.

lundi 29 août 2011 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages