La vigne rouge et ses vertus veinotoniques

La vigne rouge est connue pour son fruit : le raisin. La vigne rouge a aussi des vertus veinotoniques.

La vigne rouge, sa description

La vigne rouge ou vitis vinifera purpurea, est une plante de 80 cm de haut environ, aux feuilles de couleur rouge pourpre. On connaît aujourd’hui près de 60 espèces de vigne, mais la vitis vinifera est la plus exploitée. On la trouve dans le sud de l’Europe, en Afrique du Nord, en Asie du sud-est et dans la région de la mer Caspienne. De la famille des vitacées, la vigne rouge est riche en flavonoïdes et en tanin, des substances antioxydantes qui renforcent la résistance des vaisseaux sanguins et retardent le vieillissement. Ses feuillages rougissent en automne, d’où son nom. Elle a comme fruit le raisin noir. Une bonne partie de la plante est exploitable, aussi bien dans la cosmétique que la médecine.
Les agents thérapeutiques de la vigne rouge sont constitués par le resvératrol, contenu dans la peau du raisin. On retrouve également cette substance dans le vin rouge. Les oligo-proanthocyanidines, ou OPC, un autre agent, forment les flavonoïdes de la plante. Ces OPC sont à l’origine de la coloration rouge de cette vigne ; ils intéressent beaucoup les chercheurs. On retrouve ces agents principalement dans les pépins du raisin, mais aussi dans la peau de l’arachide. Tous ces composants constituent un bon remède pour le rajeunissement de notre organisme et pour lutter contre les dégénérescences cellulaires, notamment oculaire et capillaire.

La vigne rouge, ses utilisations

La vigne rouge, de par ses propriétés antioxydantes, s’utilise pour traiter les insuffisances veineuses. En d’autres termes, elle renforce les parois des vaisseaux sanguins et des micros vaisseaux, évite leurs ruptures, et rend fluide la circulation sanguine. Cela explique pourquoi les Français sont deux fois moins exposés aux risques de maladies cardio-vasculaires que les Américains, malgré un mode d’alimentation assez riche en cholestérol. Cette tendance est due à une consommation régulière de vin rouge à table. La vigne rouge est également un bon remède pour le traitement des œdèmes, des troubles oculaires, et des varices.
Des études ont également démontré que le resvératrol est un anti-cancérigène, en arrêtant la prolifération des cellules cancéreuses. Des composantes de la vigne rouge, notamment les OPC, permettent de soigner les problèmes de jambes lourdes. Des chercheurs ont aussi montré qu’en associant ces dernières composantes avec le chrome chélaté, on obtient une bonne protection des personnes âgées contre les effets des radicaux libres. Et actuellement, on parle de plus en plus aussi des bienfaits des OPC contre la résistance à l’insuline chez les patients diabètes. La vigne rouge traite aussi les personnes souffrant de fragilité capillaire ainsi que les personnes qui se blessent facilement.

jeudi 18 novembre 2010 , par Articles santé beauté, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages