Plateforme vibrante ou oscillante, quelles sont les contre-indications ?

Les plateformes vibrantes et oscillantes ont révolutionné la façon de bouger et de sculpter son corps. Ils offrent un travail complet du corps en stimulant à la fois les muscles et les articulations. Cependant, ces appareils ne sont pas adaptés à tout le monde. Prenez le temps de vous informer sur leurs contre-indications avant de les adopter pour éviter tout incident.

Copyright © auremar - Fotolia.com

La plateforme vibrante : allez-y en douceur !

Cet appareil vibrant utilise une technique d’onde continue pour stimuler le corps pendant une vingtaine de minutes. Il nécessite un entraînement tonique pour avoir plus de résultats au niveau des bras, des cuisses, du dos... Toutefois, les vibrations peuvent être néfastes pour certaines personnes. Il est important de consulter un médecin pour réaliser des examens relatifs à votre état physique. Il faut aussi savoir que ces appareils ne doivent pas être utilisés par les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’épilepsie, de migraine ou de tumeur.

Les plateformes vibrantes sont aussi interdites aux personnes qui portent un stimulateur cardiaque, des broches, des plaques de métal ou des prothèses de hanche ou de genou. Il est conseillé de toujours être encadré par un professionnel pour réaliser les exercices sur ce type d’appareil pour éviter les faux mouvements qui peuvent entraîner des maux de dos ou de tête.

Oscillez, mais avec précautions

La plateforme oscillante permet de stimuler les muscles, car il est important de les contracter pour garder l’équilibre. Ses mouvements permettent aussi d’éliminer efficacement la peau d’orange et de favoriser la circulation sanguine.

Encore une fois, les précautions sont de mise. Les femmes enceintes, les personnes portant un pacemaker ou ayant des problèmes cardiaques doivent éviter de monter sur cet appareil. Après une opération ou une blessure, il est préférable d’attendre quelques mois avant de se laisser tenter par cette activité.

Par contre, les personnes ayant des broches ou des articulations fragiles peuvent réaliser des exercices sur une plateforme oscillante à condition de travailler avec une fréquence basse et sans faire trop d’efforts. Les séances peuvent se terminer par un massage ou des étirements afin de soulager les muscles. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de consulter un médecin et d’être suivi par un coach pour être en sécurité.

jeudi 13 mars 2014 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages