À savoir sur les points d’acupuncture

L’acupuncture est une pratique envisagée de nos jours comme étant un complément permettant de faire face à certains déséquilibres ou encore en prévention de certaines maladies. Zoom sur cette pratique de plus en plus tendance.

Le déroulement d’une séance d’acupuncture

L’acupuncture consiste à insérer quelques aiguilles à peine plus grosses qu’un cheveu et dont le nombre varie en fonction des maux à traiter. En général, jusqu’à 15 aiguilles sont utilisées au cours d’une séance. Des sensations de picotement ou des engourdissements peuvent être ressentis lors de l’insertion des aiguilles. Mais au final, le résultat demeure le même : une sensation de relaxation qui conduit parfois certains patients à s’endormir durant la séance.

Les différents points d’acupuncture

Il existe 361 points d’acupuncture, essentiellement répartis sur les méridiens. La nomenclature de ces points comporte une association de nombre en référence au positionnement du point sur le méridien, et de lettre se rapportant au méridien sur lequel est localisé le point. C’est ainsi par exemple que le 7P correspondant au point « luo » constitue le 7e point sur le méridien du poumon.

Classification des points d’acupuncture

Les points d’acupuncture sont classés en différentes familles, chacune dotée de fonctions bien définies. Il faut cependant souligner qu’il n’existe pas de prescription prédéfinie, car il faut tenir compte de l’action synergique des points à traiter avec d’autres points.

Lorsqu’un point est dit local, cela signifie qu’il permet de soigner des maux ressentis dans les zones environnantes du point, tandis qu’un point dit distal permet de remédier à des affections situées hors de la région où le point est situé.
Les points de la famille Shu permettent d’équilibrer les fonctions des organes. Ceux de la famille Mu sont utilisés pour nourrir le Yin d’un organe situé dans la partie du thorax ou de l’abdomen. Les points Jing, quant à eux, contribuent à la régulation des organes des cinq mouvements.

D’autres familles sont dotées de fonctions thérapeutiques particulières. Ainsi, les points Xi permettent de soulager les maux d’un organe en pleine crise. Les points Luo, eux, ont la faculté d’atteindre de manière très précise une zone anatomique. Enfin, les points Yuan agissent sur la régulation de l’utilisation de l’énergie originelle de chaque méridien.

vendredi 15 août 2014 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages