Les positions idéales pour allaiter

Pour allaiter, il y a des positions plus confortables que d’autres, et par la même occasion, des positions qui peuvent entraîner des douleurs.

Les conséquences d’une mauvaise position lors de l’allaitement

Les mauvaises postures passent souvent inaperçues jusqu’à ce que les conséquences se fassent ressentir. A ce moment, il y a déjà pas mal de dégât et il faut deux fois plus d’effort pour retrouver les bonnes habitudes. Sachez alors qu’une mauvaise position lors de l’allaitement peut entraîner des douleurs dorsales et au niveau de la nuque, des courbatures et une fatigue du bras qui retient le bébé. Les inconvénients liés à une mauvaise posture peuvent empêcher le bon écoulement du lait, ce qui entraîne un engorgement. Enfin, si vous n’êtes pas à l’aise lorsque vous allaitez, cette sensation sera transmise au bébé qui deviendra nerveux. Les mamans qui n’ont pas vraiment été convaincues par l’allaitement pourraient très vite abandonner cela, ce qui n’est pas conseillé.

Les bonnes positions pour allaiter

Tout d’abord, sachez que vous pouvez allaiter assise ou couchée. L’important est que vous et votre bébé soyez confortablement installés. Pour cela, prenez le temps de mettre en place tout ce dont vous avez besoin. Mettez votre bébé sur le côté ou face à vous, jamais sur le dos. Son ventre et le vôtre doivent être accolés et il devrait mettre en bouche tout le mamelon et l’auréole. Faites également attention à bien dégager son nez pour qu’il puisse respirer. Si vous optez pour une position assise, soyez adossée pour ne pas être tentée de courber votre dos. Pour tenir la tête de votre bébé, utilisez un coussin sous votre bras ou l’accoudoir d’un fauteuil. En effet, un bras à l’air se fatiguera vite. En position allongée, calez votre bébé avec un coussin ou un traversin. Il n’est pas nécessaire de l’installer par-dessus, encore moins de tenir sa tête avec votre bras. Lorsque bébé est plus grand, vous pouvez l’installer assis sur votre genou face à vous. Le principe reste le même, vous devez être confortablement adossée, et votre ventre et celui de votre bébé doivent être accolés. En appuyant légèrement sur le haut de votre sein, vous n’obstruerez pas sa respiration.

vendredi 13 janvier 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages