Conduite : une bonne position pour éviter le mal de dos

Les mauvaises habitudes passent souvent inaperçues jusqu’à ce que les conséquences néfastes apparaissent. C’est le cas du mal de dos provoqué par une mauvaise position au volant.

La conduite favorise le mal de dos

Conduire est un acte simple au premier abord. Les gestes semblent anodins et malgré la perception d’un certain confort, le mal n’est jamais loin lorsque la position n’est pas bonne et qu’elle est pourtant acquise. On peut être dans son véhicule durant plusieurs heures, et bon nombre d’entre nous font régulièrement de longs trajets. Ces deux raisons sont déjà, à elles seules, favorables au mal de dos lorsque certains principes de position et de repos ne sont pas respectés. Il y a également d’autres facteurs, tels qu’un mauvais réglage du siège et son manque de fermeté.

La bonne position pour éviter le mal de dos

Généralement, les douleurs se situent au niveau des lombaires, le dos étant souvent mal positionné durant la conduite. D’autres douleurs peuvent cependant apparaître, provenant d’un siège mal réglé qui demande plus d’effort de la part des autres muscles dont le travail est nécessaire pour conduire. Pour éviter le mal de dos et les autres maux pouvant être causés par la conduite, positionnez votre dossier à un angle de 110° par rapport à votre assise afin de bien pouvoir reposer votre dos. Selon la hauteur de votre siège par rapport à votre taille, faites en sorte d’avoir les genoux fléchis de 30° à 45°. Tenez-vous correctement dans la voiture et évitez de vous courber ou de vous mettre de travers.

Les bons réglages pour éviter le mal de dos

Bien que cela puisse paraître exagéré, si vous en avez la possibilité, choisissez un véhicule dont le réglage du siège est électrique. Il est encore mieux s’il est réglable en hauteur. Aussi, préférez les véhicules spacieux, contrairement aux voitures de type coupées, trop basses, avec un espace souvent restreint. Quel que soit votre véhicule, votre siège doit être ferme. En effet, une mousse trop molle demandera plus d’effort à votre dos. Ayez également l’habitude de faire une pause régulière lorsque vous avez une longue route à faire. Et sur les trajets moyens, à l’arrêt ou dans les embouteillages, profitez-en pour vous relaxer en lâchant tout, volant et pédales.

vendredi 16 mars 2012 , par La rédaction

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages