Les huiles essentielles à éviter pour les femmes enceintes ou allaitantes

Bien qu’elles soient entièrement naturelles et constituées de plantes, les huiles essentielles doivent néanmoins être utilisées avec précaution notamment en ce qui concerne les femmes enceintes ou allaitantes.

Les précautions à suivre par les femmes enceintes

Les huiles essentielles se retrouvent victimes de leur succès. En effet, en raison de leur vulgarisation, on trouve maintenant sur le marché de nombreux produits pour lesquels la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Ainsi, un minimum de vigilance est requise afin d’éviter tout danger, en particulier pour les femmes enceintes. En effet, tout comme pour les médicaments, leur utilisation nécessite l’avis préalable d’un spécialiste. Car même si les huiles essentielles sont composées de matières naturelles, elles n’en restent pas moins des produits aux agents actifs puissants et qui peuvent présenter des contre-indications.

Les précautions concernent particulièrement les femmes enceintes ou allaitantes car les huiles essentielles contiennent parfois des composants nocifs pour la santé de la futur ou jeune maman ou son enfant. En outre, il faut savoir que les femmes enceintes ne doivent normalement pas utiliser d’huiles essentielles, que ce soit en usage externe ou interne. En revanche, elles peuvent profiter de leurs parfums par la diffusion au moyen d’évaporation dans l’air d’une pièce. Chaque séance ne devant pas dépasser 15 minutes pendant laquelle elle ne doit pas rester.

Quelques huiles essentielles à proscrire

La liste suivante indique les huiles essentielles et les principes actifs interdits aux femmes enceintes et allaitantes. D’abord on retrouve les huiles essentielles à base d’eucalyptol, la mise en garde contre cet élément est liée à son effet stimulant sur les glandes exocrines, salivaires mais surtout apocrines. Ce principe actif peut provoquer des chocs anaphylactiques. Le danger réside également dans la possibilité de transmettre un goût d’eucalyptol au lait maternel. Pour les femmes enceintes, ce sont notamment les huiles essentielles de Romarin CT cineole qui sont déconseillées.

En outre, on retrouve également les huiles essentielles à base de camphre telles que les huiles essentielles de lavandin. Elles sont susceptibles de provoquer un effet cardiotonique, aussi sont-elles à éviter. Par ailleurs, les huiles essentielles peuvent également être des sources d’allergies, même en usage externe. C’est le cas notamment des huiles essentielles à base de lactones comme le laurier ou les huiles essentielles contenant des phénols présents dans le thym. Ces deux types d’huiles essentielles sont susceptibles de provoquer des allergies sur la peau. Ainsi, on ne le répètera jamais assez, demandez l’avis d’un spécialiste avant d’entreprendre tout traitement.

vendredi 4 décembre 2009 , par Articles santé beauté

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages