Le massage thaïlandais : pour l’harmonie de tous vos sens

Si le Nuad Bo Rarn est bien d’origine thaïlandaise, ce type de massage puise ses sources dans le nord de l’Inde et suit les mêmes principes que le yoga. La pratique du massage thaïlandais entend une recherche de l’harmonie parfaite entre le corps et l’esprit, et par extension, une relaxation complète.

Le massage thaïlandais, pourquoi ?

Si l’on met de côté ses propriétés thérapeutiques, le massage thaïlandais peut apporter de nombreux bienfaits à ses adeptes. À l’instar de la diététique, de la pharmacopée et des pratiques spirituelles, le Nuad Bo Rarn fait partie de la médecine traditionnelle thaïlandaise, vieille de près de deux mille ans. Ces différentes techniques sont étroitement liées entre elles, et leur association apporte beaucoup sur le plan physiologie : ce massage garantit soulagement et relaxation aux muscles et autres articulations.

Comme presque tous les massages d’origine orientale, cette méthode se base sur la bonne répartition des flux énergétiques circulant dans le corps humain. Cette répartition permet aux fonctions vitales de travailler en parfaite harmonie avec le reste de l’organisme, ce qui renforce le système immunitaire du sujet tout en le prévenant contre certaines maladies. Par ailleurs, l’un des principaux objectifs de ce type de massage est, bien sûr, la lutte contre le stress pour une meilleure détente nerveuse.

Les caractéristiques d’une séance de massage thaïlandais

Nécessitant un futon ou à défaut un tatami, le massage thaïlandais se pratique à même le sol, et se démarque des autres techniques par une petite particularité : il n’est pas nécessaire de se déshabiller. Au cours des séances, le masseur fait prendre différentes postures au sujet, tout en stimulant différents points de son corps, mettant en pratique une méthode rappelant la digipuncture. En plus de ces stimulations, le masseur invite le sujet à faire des séries d’étirement, ces dernières visant à assouplir les muscles.

Si en Thaïlande, les séances de massage peuvent durer jusqu’à deux heures et demie, les masseurs occidentaux préconisent environ une heure par séance. Pendant ce laps de temps, le massage thaïlandais sollicite presque tous les muscles du corps, et ce, à travers des mouvements harmonieusement exécutés. Mettant en pratique les principes de la chiropractie, consistant à manipuler le squelette, cette technique propose un massage utilisant le pétrissage des muscles.

vendredi 26 novembre 2010 , par La rédaction, Rédactrice en chef

Articles qui peuvent vous intéresser


Administratrice du site : Fanny Sylvestre

Videos massage

voir tous les massages en vidéo
radio zen, des musiques de relaxation pour accompagner vos massages